Danse Mortelle

      Un commentaire sur Danse Mortelle

Sixième volume des aventures d’Anita Blake, Danse Mortelle commence, comme beaucoup des tomes antérieurs, dans le bureau de la Réanimatrice. En face d’elle, un maître vampire et son serviteur. Le maître vampire, Sabin, est gravement malade, et sombre dans la déchéance physique (et morale). Il pourrit quoi. Et son serviteur, Dominic, non content de demander de l’aide à  Anita, se propose carrément d’en devenir le maître. Du côté d’Anita, Jean-Claude, le séduisant vampire. Maître de Saint-Louis, il a accepté la venue de Sabin, le temps qu’il guérisse, mais n’apprécie pas pour autant sa venue.

Bref, tout semble normal, Anita sortant avec Richard, le loup-garou, et délaissant de plus en plus Jean-Claude. Mais il semblerait qu’on en veuille à  Anita : un tueur à  gages est sur ses trousses, un contrat de 500.000 dollars étant placé sur sa tête. Et qui la prévient ? Son meilleur ami, Edward, la Mort en personne.

Voilà  pour l’intrigue. Maintenant, attachons-nous au contenu. Pas ou peu d’enquête dans ce volume, mais une profonde évolution dans les relations d’Anita avec ses fréquentations, son trio d’hommes en têtes : Jean-Claude, Richard et Edward. Les autres seconds rôles que l’on a l’habitude de fréquenter sont trop peu présents à  mon goût : où sont passés Larry, Ronnie ou Bert ? Et Dolph, il n’a qu’un tout petit rôle ici ? Bref, vous l’aurez compris, la relation Anita/Jean-Claude/Richard va sérieusement évoluer. Et l’intrigue ne sert qu’à  donner un peu de piment à  cela, et franchement, tant mieux, depuis le temps que cette relation s’enlisait !

Un autre personnage est pas mal développé dans ce tome, il s’agit d’Edward. On en découvre guère plus sur son passé, voire même sur son présent, mais quelques émotions arrivent à  percer néanmoins. Et la fin ne laisse guère d’équivoque sur ses états d’âmes…

En bref, le meilleur d’Anita Blake, si ce n’est quelques seconds rôles qui manquent (Larry surtout), et un manque d’intrigue. Mais évolution il y a eu, et le futur risque d’être « joyeux ».

En attendant impatiemment le tome 7, bonne lecture !

1 thought on “Danse Mortelle

  1. Pingback: Anita est de retour ! – Le Repaire de Gulix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *