Jeux Cultes

      Aucun commentaire sur Jeux Cultes

Un topic de ce genre a été déterré l’autre jour sur un forum où je traîne. J’ai regardé le top 10 que j’avais établi il y a 2 ans et demi, et … il n’avait presque pas changé. Le voici !

Autant vous le dire tout de suite, les 10 jeux présentés ici ne sont pas classés, pour la simple et bonne raison qu’il est impossible de les classer entre eux tellement ils sont différents…

Diablo 1 et 2 (PC)

Je pense que je me ferais peur si je pouvais afficher le nombre d’heures passées sur ces deux monuments du jeu vidéo. Et en plus, je n’ai guère joué en réseau (le temps de finir une fois le jeu à  2). Mais Diablo (surtout le 2) possède un gameplay imparable, maîtrisé sur le bout des doigts.

J’ai récemment joué à  Sacred, et je n’arrive pas à  retrouver cette facilité de jeu que Diablo 2 avait apportée. Je le réinstalle de temps et temps, histoire d’avancer mon amazone (qui doit maintenant approcher le niveau 60). Il me reste un challenge à  relever : le mode Hardcore. Et merci encore à  Blizzard qui continue de soutenir le jeu par des patches !

Mario Kart (SuperNes/N64)

Le jeu qui a bercé mon adolescence. La version N64 est sympa pour le multi, mais elle n’a pas autant de charme que la première, qui est à  la fois facile à  jouer, mais difficile à  maîtriser. Et puis, le mode Battle est tout simplement excellent !

Metal Gear Solid (PSOne/PS2) -> toute la série

MGS, ce n’est même pas un jeu, c’est un film semi-interactif. OK, les possibilités sont sans doute moins poussées que dans un Splinter Cell, mais la réalisation, le scénario et les personnages se situent à  un niveau très au-dessus. Merci à  Kojima, et vivement le 4 (bon, faudra s’acheter une PS3 …)

Silent Hill (PSOne/PS2) -> le 1 et le 2

Je n’ai joué qu’aux opus 1 et 2 (j’ai commencé le 3 avant de le lâcher). Pourquoi j’aime cette série ? Pour l’ambiance, la musique, et le parti pris. Au lieu de partir vers une chasse aux zombies avec un atirail digne d’un camion de GI, Silent Hill préfère jouer sur les nerfs, et c’est là  toute la réussite de cette série.

Final Fantasy VII et IX (PSOne)

Les seuls FF que j’ai mené à  bout, et dans lesquels j’ai pris du plaisir. Pour le 7, c’est le scénario torturé et le Gold Saucer qui resteront à  jamais dans ma mémoire, et pour le 9, c’est l’ambiance de l’univers que j’adore. Et les cinématiques à  couper le souffle.

Le 8, j’y ai joué sans avoir pu être convaincu, et le 10, je n’ai pas accroché du tout aux parties que j’ai pu voir.

Worms Armaggedon (PSOne)

Un des derniers Worms avant le (désastreux) passage à  la 3D. Des parties endiablées, des modes de jeu solos très intéressants, et puis, c’est Worms, quoi ! Stupide ! Une année d’IUT entière, toutes les heures de déjeuner, à  quatre, à  faire les cons. C’est le pied !

Fallout (PC)

Un des seuls jeu de rôle qui m’ait vraiment accroché sur PC. Un jeu de rôle solo, où on ne s’occupe que de soi (contrairement à  la série des Baldur’s Gate où on dirige un groupe), mais surtout une ambiance du tonnerre. Irrévérencieux, bourré de clins d’oeil, et avec un système de jeu excellent, que demande le peuple ? (Fallout 3, peut-être)

Destruction Derby 2 (PSOne)

Le jeu fun par excellence ! Je le préfère même à  Flat Out, dans lequel il manque le mode Wrecking Racing, et où les éjections m’ennuient profondément. Les autres concurrents ont chacun leur emblème fun, Learner Driver va tout le temps dans le mur, et puis, les commentaires sont excellents. Si un jeu devait être refait, ce serait celui-là  !

Morrowind (PC)

L’autre jeu de rôle sur PC. Dans un style très différent de Fallout, Morrowind m’a surtout séduit par sa communauté de joueurs, et par ses excellents mods. Visitez wiwiland et vous comprendrez …

La série des International Superstar Soccer (SuperNes/PSOne/PS2)

Pour finir, la série de Football de Konami, qui est la seule et unique série de football jouable. Bon, j’exagère, mais à  peine. Reste juste que c’est un supplice pour les oreilles que d’entendre Jean-Luc Arribard et Christian Jeanpierre. Revenez aux commentaires de ISS Pro Deluxe !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *