Dernières Lectures

      Un commentaire sur Dernières Lectures

Mes vacances m’ont permis de diminuer ma pile « A Lire », et je vais donc vous présenter mes dernières lectures …

Waylander

Waylander - David Gemmel

De David Gemmell, je n’avais lu que Le Lion de Macédoine. Une très bonne lecture, et un excellent souvenir. De passage à  la FNAC, un jour, je suis tombé sur l’édition Collector de Waylander, tirée et numérotée à  2000 exemplaires uniquement. J’en avais entendu parler, ça changeait un peu de mes dernières lectures, je me suis laissé tenter (en plus, l’ouvrage était de bonne facture). J’ai donc pris l’édition numéro 1998 !

Autant ne pas y aller par quatre chemins : ce livre ne restera pas dans ma liste des bons souvenirs. La fin n’est d’ailleurs déjà  plus dans mes souvenirs (je l’ai fini il y a trois ou quatre semaines). J’ai un vague souvenir de ce qu’il s’y passe, c’est tout. Je pensais retrouvé le souffle épique du Lion de Macédoine, mais nada ! L’écriture est assez poussive, et la plupart des dialogues sonnent faux. Par contre, les personnages sont assez intéressants à  suivre, ce qui fait que je n’ai pas lâché le bouquin.

Pour pas se prendre la tête, c’est très bien. Mais mon dieu, quel style ! Je m’attendais à  quelque chose de plus … mieux, quoi. Je ne sais pas si c’est la traduction qui rend cette impression, mais, désormais, j’attendrai avant de me lancer dans du Gemmell.


Neverwhere

Neverwhere

J’ai connu Neil Gaiman avec De Bons Présages, coécrit avec Terry Pratchett. Je m’étais plus tard laissé tenté par American Gods. Deux très bons romans, malgré une impression d’incompréhension pour le deuxième. J’avais donc hésité avant de replonger dans un Gaiman.

C’est fait avec ce Neverwhere qui m’a enchanté. Quand on sort de Waylander, le style de Gaiman est une bénédiction. Les phrases s’enchaînent avec délice, et les mots forment facilement des images dans la tête. Qui plus est, en plus de nous servir une magnifique histoire, Neverwhere nous propose une agréable réflexion sur le quotidien.

Ce roman m’a laissé deux choses : une envie de redécouvrir Londres et les lieux traversés par Richard, Porte et le Marquis de Carabas, ainsi qu’un souvenir impérissable. Si je dois établir un top 10, il y figurera certainement …


La Ligue des Héros

La Ligue des Héros

J’aime beaucoup les Uchronies, et c’est ce mélange de super-héros et d’Angleterre post-Victorienne qui m’a donné envie de lire La Ligue des Héros. Je voulais vraiment voir ce que pouvait donner la Ligue des Gentlemen Extraordinaires en roman.

Autant vous dire que mon avis est mitigé. Autant le roman est très intéressant, très prenant, et la fin déroutante, autant j’ai été déçu par la partie « Lord Kraven ». On comprend à  la fin du récit pourquoi l’histoire est découpée ainsi en anecdotes, mais les débuts sont difficiles à  appréhender. On n’a pas vraiment de fil conducteur.

La partie « Sixties » est plus intéressante, et on essaie de se figurer le dénouement (en pure perte). La partie concernant le Maître des Détectives est également intéressante, même si, là  encore, le découpage fait qu’on manque d’éléments et qu’on perd légèrement le fil.

A recommander à  ceux qui aiment les lectures originales …


Lecture en cours : Celtika, de Robert Holdstock

1 thought on “Dernières Lectures

  1. Pingback: Un Sale Boulot – Le Repaire de Gulix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *