Pevel is Back !

      Aucun commentaire sur Pevel is Back !

J’avais déjà  parlé sur ce blog de mon goût pour les romans de Pierre Pevel. Et bien, après de longs mois d’attente, ça y est, son nouvel opus est sorti !

Les Lames du Cardinal, que ça s’appelle. Le Cardinal en question, il s’agit bien évidemment de Richelieu. Comme à  son habitude, Pevel a placé l’intrigue de son roman dans un contexte historique auquel il a rajouté une touche de fantastique. Ici, il s’agit de la présence de dragons, sous forme humaine principalement.

On sent une grande influence de Dumas et de ses Trois Mousquetaires, de par le cadre déjà , mais aussi dans la construction du récit. On a ici à  faire avec plusieurs chapitres courts qui découpent l’histoire comme un feuilleton, ce qu’étaient Les Trois Mousquetaires à  l’origine. On retrouve également des personnages du roman de Dumas, comme le Cardinal, M. de Tréville et Rochefort, mais aussi Athos (qui passe en coup de vent).

L’histoire allie action, manipulation, et complot. On découvre au cours du premier chapitre une compagnie d’aventuriers, qui tiennent un peu de l’Agence tous Risques (chacun ses références ^^), et qui, après avoir été mis hors-jeu au cours d’une mission pour le Cardinal (avec au passage trahison de l’un des leurs), doivent reprendre du service.

Les différents membres de la troupe se complètent bien, et l’on se surprend à  essayer de deviner leur passé, ce qui a réellement causé leur séparation, et leurs motivations à  chacun d’eux.

L’histoire est rondement menée, même si le Deus Ex Machina frappe pour réunir tout le monde lors de la scène finale. Le final est d’ailleurs palpitant, et clôture à  merveille le roman. Une suite il y aura, c’est quasiment certain, mais comme pour la série Wielstadt, une vraie fin est apportée à  ce volume.

Si vous aimez l’ambiance cape et épée, les romans d’aventure et d’intrigues, et les personnages forts en caractères, je pense que vous trouverez votre bonheur ici. Ne vous attendez pas non plus à  une grande oeuvre romanesque. C’est frais, fun, furieux, et pour moi, c’est tout ce que je lui demandais !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *