Free, Fun, & Foot !

      Aucun commentaire sur Free, Fun, & Foot !

Derrière ce tryptique (?) se cachent les 3 jeux auxquels j’ai le plus joué ces dernières semaines. Je vais donc essayer de vous en parler un peu …

Free comme dans Bioshock

Bioshock

Bioshock a été souvent récompensé cette année, avec pas mal de titres de « Meilleur Jeu 2007 ». Je ne pense pas que je lui aurai décerné ce genre de titre. Bon, tout d’abord, je ne suis pas vraiment un FPS-addict, même plutôt l’inverse. Les seuls qui m’aient vraiment accroché sont les séries Unreal Tournament et Aliens Vs Predator. En plus, j’ai découvert Bioshock sur la XBox 360, et il s’agissait là  de ma première expérience FPS avec un pad.

Je n’ai donc pas vraiment accroché à  la partie « Jeu » du titre. J’ai parcouru Rapture en mode facile, ce qui s’est avéré sans doute trop facile au bout d’un moment, et n’ai pas vraiment eu de difficultés face à  mes ennemis. Les rares moments où j’ai testé le mode Moyen, je me faisais littéralement massacrer. Pas terrible comme expérience donc.

En plus, le jeu est assez basique : on avance, on tire, on récupère un objet « clé », on ouvre un passage, bis repetita. Certes, les plasmides offrent des possibilités assez sympas (Sonic Boom a ma préférence), mais leur utilisation est finalement assez basique, et pas très imaginative.

Après ces commentaires négatifs, je dois néanmoins souligner que j’ai été plongé d’émerveillement dans Rapture. On sent une cité qui fut bien vivante, avec son histoire, ses drames. Le scénario également m’a bien plu, tout comme la fin. Par contre, j’ai entendu et lu que bioshock était une tuerie graphique, et je n’irai pas jusque-là . Certes les décors sont magnifiques, mais les personnages que l’on rencontre sont, à  mon goût, modélisés à  la truelle. C’est principalement le cas des Chrôsomes, puisque les Protecteurs et les Petites Soeurs sont bien mieux réalisées.

Voilà , j’ai terminé Bioshock en sauvant toutes les Petites Soeurs, j’ai bien apprécié mon incursion dans Rapture, mais je ne pense pas que j’y remettrai les pieds. J’hésite, en fait, à  recommencer le jeu en Moyen, en récoltant toutes les petites soeurs, histoire de voir. Ou alors, je vais peut-être profiter de sa côte élevée pour l’échanger …


Fun comme dans Dead Rising

Dead Rising

Fan de zombies devant l’éternel, je ne pouvais pas laisser passer Dead Rising comme ça, et je me l’étais procuré lors de l’achat de ma XBox 360. J’ai malheureusement dû attendre l’achat d’un écran plat digne de ce nom pour pouvoir en profiter. Et oui, ce que j’avais lu concernant les textes illisibles sur des téléviseurs cathodiques s’est avéré être véridique…

Mon nouvel écran en place, j’ai donc pu m’atteler au jeu, et passez de nombreuses heures à  traîner dans le mall de Willamette. Ma première partie m’a fait suivre les Cas permettant de découvrir l’histoire du jeu. Digne d’un bon film de série B, l’histoire ne m’a malheureusement pas été contée jusqu’au bout, du fait de l’étrange difficulté du jeu. En effet, si on peut assez facilement s’en sortir face aux zombies, il en est tout autre face aux « psychopathes », ces boss qui traînent dans le centre commercial. Et comme certains sont à  battre nécessairement pour avancer l’intrigue … j’ai du laisser tomber Carlito aux mains du boucher.

Peu importe, je reviendrai plus fort dans ma nouvelle partie. Et oui, c’est une des spécificités du jeu, qui peut faire rager quand on ne connaît pas le truc. Si l’on quitte et enregistre la partie en cours, sans passer par les lieux de sauvegarde habituels (toilettes et sofa), on pourra recommencer le jeu avec le même personnage (expérience et talents compris) que l’on avait lorsqu’on a fini la partie. Cela permet sans doute d’affronter plus facilement les boss, et de redécouvrir les multiples aspects du jeu (scénario, sauvetages, massacre, psychopathes, …).

Je n’ai pas encore recommencé de partie, étant depuis passé sur d’autres jeux, mais j’ai hâte de retourner massacrer du zombie, essayer des fringues débiles, utiliser des armes débiles, trouver les endroits spéciaux, … Pour cette raison, Dead Rising est un très bon jeu, à  garder sous le coude !


Foot comme dans FIFA 08

FIFA 08

Pour terminer, un peu de sport avec FIFA 08. Cela faisait plusieurs années que je n’avais pas acheté un FIFA, ayant plutôt tapé le cuir du côté de PES. Mes rares incursions sur le terrain d’EA Sports se faisaient chez un ami, et le constat était le suivant : c’est mou, c’est pas réaliste, c’est pas jouable.

Tout à  changer cette année. Après avoir testé les démos de FIFA et PES, cru 2007/2008, le constat était évident : la donne est inversée. J’ai attendu un peu la sortie des jeux, et, visiblement, FIFA était passé devant. Après avoir joué quelques matches avec un pote, je me suis laissé tenté, et c’est bon, je suis accro.

En plus, les licences permettent de gagner un temps fou sans renommer les équipes (ben ouais, jouant les équipes anglaises, c’était le foutoir PES), les commentaires sont mieux foutus, et l’habillage général est bien mieux réussi.

Alors, si vous voulez affrontez mes Reds de Liverpool …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *