Back in the Game !

      Aucun commentaire sur Back in the Game !

Depuis le début de l’année, je ne suis pas très productif sur le blog. Pas grand chose à  dire, peu de temps à  y consacrer … j’ai un grand nombre de raisons à  invoquer. Une des raisons principales, c’est que je consacre maintenant pas mal de temps à  lire, développer des idées, écrire des trucs, pour le jeu de rôle. Je m’y suis replongé dedans avec beaucoup d’entrain, et le virus m’a de nouveau contaminé.

Joueur

Depuis septembre, je suis joueur sur une table d’Earthdawn, un univers med-fan que je ne connaissais que de nom, et que je prends plaisir à  découvrir. Ce n’est pas forcément le genre d’univers qui a ma prédilection (un poil trop héroïque et magique, peut-être), mais le groupe de personnages et l’ambiance à  table sont au top. Pour infos, j’y joue un maître d’armes nain, adepte d’un style de combat à  2 marteaux, intrépide et qui n’a pas sa langue dans sa poche (mais qui devrait parfois la garder).

Meneur

Ma première partie maîtrisée depuis longtemps fut une introduction à  Rogue Trader, le second jeu de rôle dans l’univers de Warhammer 40.000. Au programme : voyages warp, exploration, combats spatiaux, découverte de civilisations oubliées, et sûrement pleins d’autres trucs du même acabit. Le groupe est assez homogène, et je n’ai pas de campagne planifiée pour l’instant, juste des idées de scénarios, et l’envie de jouer sur l’inspiration et les envies des joueurs. A eux de chercher l’aventure et le profit, c’est ce qui caractérise après tout la carrière des explorateurs. La première partie ayant été en grande partie mangée par la création et la présentation de l’univers et des règles, le compte-rendu que je comptais faire ne sera proposé qu’après la seconde partie.

Je compte maîtriser dans les semaines à  venir une autre campagne, située à  Sussephra, dans les Terres Balafrées. Il s’agit de la série de scénarios présentés dans le défunt D20 Magazine, incluant une bonne partie d’enquête, et une ambiance urbaine low-magic que j’apprécie. Au niveau du système, j’ai choisi de me mettre à  jour en passant sur Pathfinder. Ainsi, ma collection (quasi-complète) de suppléments sur les Terres Balafrées pourra être utilisée au niveau règles et background. Là  aussi, je prévois de faire un compte-rendu, pour la bonne raison que j’ai remarqué (après la première partie de Rogue Trader) que ça me permet d’étoffer ce qu’ont fait les joueurs, les PNJ qui ont pu devenir importants (et qui sont à  développer), et les points de règles qu’il faudra peut-être mieux relire ou revoir.

Lecteur

Je me suis également remis à  lire du JDR. Les soldes et la découverte du déstockage à  prix très réduit chez Ludikbazar m’ont permis de remplir une étagère complète avec du JDR. J’ai ainsi pu compléter ma gamme des Terres Balafrées, y rajouter des suppléments D20 pour du Dungeons & Dragons générique (à  réutiliser un peu partout), des suppléments Space Opéra que je vais essayer de réutiliser dans Rogue Trader, et du Chill, histoire de trouver des inspis si je me lance dans Supernatural.

Je me suis également remis à  fréquenter des forums rôlistes, principalement Casus NO, et ma liste de flux RSS s’est agrémentée de plusieurs blogs à  tendance JDR également. J’ai découvert, sur ce forum et ces blogs, une petite perle. Barbarians of Lemuria, c’est son titre, est un jeu indépendant, à  l’esprit pulp version Conan le Barbare. En attendant un retour plus approfondi quand je l’aurais fait jouer au Colloque de Bob, ma critique est dispo sur Goodreads.

Enfin, j’ai lu avec intérêt le JDR Supernatural, que je compte bien maîtriser un jour. Qui plus est, son système, le Cortex System, m’a vraiment botté, et dans l’optique de jouer dans mon univers perso de Cothara, il a sans doute de grandes chances d’être choisi.

En attendant, si vous voulez consulter ma bibliothèque rôliste, c’est par là .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *