The show must go on !

      Aucun commentaire sur The show must go on !

Retour sur deux soirées spectacles.

Je ne suis un grand adepte des spectacles « live ». Non pas que je ne les apprécie pas, mais je n’ai pas l’habitude d’aller en voir. Et pas forcément le réflexe de me renseigner à  leur propos. Et pourtant, ce mois de novembre m’aura fait mettre les pieds dans deux théâtres différents, pour deux spectacles bien différents eux aussi.

Fabien Olicard – Mots de têtes

Fabien Olicard se décrit comme magicien, humoriste et mentaliste. Et c’est bien ce qu’il est. Un spectacle plein d’humour, pendant lequel on rit très souvent, mais on en prend plein la vue également quand il « mentalise » quelqu’un. Découvrir la carte qu’on a choisi, sortir les noms de l’annuaire, tout ça dans une excellente humeur, et surtout en expliquant, en partie, sa méthode. Le plus bluffant restant pour moi le final, à  base de coloriage et de strip-tease. Oui. Et non, je n’en dirais pas plus, allez voir le spectacle !

A noter que ce spectacle se déroulait dans un nouveau théâtre nantais, le Théâtre des 100 noms, un lieu enchanteur situé au Hangar à  bananes, sur l’île de Nantes. Très bon accueil, présentation du spectacle par le maître des lieux, salle magnifique, il y a des chances que j’y retourne. Pour sûr.

Le theatre des 100 noms

Stomp

Le deuxième spectacle avait lieu dans un autre théâtre de l’agglomération nantaise, le théâtre de la Fleuriaye, à  Carquefou. Plus grand que le théâtre des 100 noms, il possède aussi moins de charme. Mais pour cette sortie en famille, avec Hugo 8 ans, la magie a quand même opéré.

J’avais déjà  pu voir Stomp il y a 2 ans, au même endroit, mais c’était une première pour lui. Au programme, percussions à  base de balais, de chariots, de poubelles, d’éviers, … Le spectacle est toujours aussi bon, on retrouve certains des acteurs de la dernière fois, pas toujours dans le même rôle, et ça alterne parfaitement entre moments de comédie et spectacle visuel et sonore. On en prend plein la gueule. Seul regret, la surprise n’est plus là , car le spectacle n’a pas beaucoup changé. A découvrir en extraits sur youtube, puis à  aller voir en live, ça dépayse.

Stomp en action

Au final, ces deux sorties m’ont donné envie de sortir plus dans ces lieux. Le théâtre des 100 noms, plus petit, plus charmant, aura sans doute le droit à  une seconde visite bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *