S’il fallait en garder 9

      Aucun commentaire sur S’il fallait en garder 9

Bilan 2013

En 2013, j’ai encore une fois participé au challenge de lecture Goodreads. Je m’étais fixé comme objectif de lire moins de comics que l’année dernière, mais plus de romans ou de recueils de nouvelles. Objectif atteint ? Oui, au niveau chiffre. Mais heureusement que j’ai découvert la série manga Monster, dont j’ai lu plusieurs tomes cette année. Dans le détail, cela donne 17 romans, 33 oeuvres graphiques (BD, mangas, comics), 3 recueils de nouvelles et 4 autres trucs (JDR et autobio).

Je vais encore essayer de lire un peu plus, notamment de recueils de nouvelles.

Maintenant, parmi toutes ces lectures, je vais en présenter 9. Pourquoi ce chiffre ? Aucune idée, comme ça. Pour l’ordre, c’est en vrac, par association, par ordre de lecture. Pas de classement, c’est pas possible. Les thèmes, les moments de lecture, les sensations sont trop différentes. Mais j’ai beaucoup aimé tous ces ouvrages.

Challenge GoodReads 2013

Les 9 de 2013

Voici donc ces 9 ouvrages que j’ai décidé de mettre en avant. Chaque ouvrage est accompagné du lien vers ma review sur GoodReads.

Daytripper

On commence par cette bande-dessinée brésilienne, qui doit bien être ma première incursion dans la littérature de ce pays. En quelques mots, ce sont des tranches de vie, et de mort, qui m’ont parlé de par leurs thèmes. C’est bien dessiné, mais c’est surtout très fort au niveau des sentiments et des caractères.

Chew (volume 6, Space Cakes)

Ma série de comics en cours préférée a livré deux TPB cette année. Et celui-ci m’a scotché. Par une conclusion émouvante, forte, que je n’avais pas vu venir. Mais qui a été construite tout du long de ce volume. De l’écriture au sommet. Et toujours cet univers complet, absurde et maîtrisé.

The Walking Dead (volume 17, Terrifiant)

Une autre série au long cours, bien plus connue, m’a donné des frissons. J’ai même dû faire une pause dans ce 17e volume, qui contient l’épisode 100. Trop dur. Trop violent. C’est ce que je recherche, ce genre d’émotions. Mais là  c’était dur. Et je n’ai d’ailleurs toujours pas lu la suite.

La petite fille qui aimait Tom Gordon

Je voulais relire du Stephen King, je suis tombé sur ce titre dans la liste d’un amateur du King, et c’était dispo à  la bibliothèque. Et j’en suis bien content. Un voyage terrifiant, à  l’horreur naturelle, où le temps ne passe pas assez vite (pour le personnage principal).

Elmer

Un nouveau comic, venant des Philippines ce coup-ci, se retrouve dans mes coups de coeur. Il a longtemps traîné dans ma pile à  lire, et je me suis décidé à  l’en sortir pour un week-end en famille. Bonne pioche, une histoire très adulte, sur des poulets, sur la violence, la haine, le racisme, la famille.

Les Voies d’Anubis

Je voulais découvrir les origines du Steampunk, j’ai vécu une aventure pulp victorienne ébouriffante. Du pulp non-stop, un peu de voyage dans le temps (et une boucle que j’avais repéré dès les premières pages), et un très bon roman. Mais pas de steampunk tel que je le conçois.

Ronde de nuit

Le Disque-Monde, j’ai pas entièrement accroché à  la lecture. Le Guet des Orfèves, par contre, j’adhère à  fond. Et ce volume-là  m’a particulièrement tenu en haleine. Du voyage dans le temps aussi, mais qui m’a fait hésiter sur sa conclusion. Beaucoup d’émotions, de larmes, et un personnage principal au top. Vimaire. Tout simplement.

Magie Brute

La biblio, ça a ça de bon que parfois on tombe sur un livre dont on a vaguement entendu parler, et qu’on regrette presque de devoir attendre que la bibliothèque achète la suite pour la lire. Magie Brute, c’est ça. Un page-turner, de l’action, de l’aventure, des sentiments, et un univers très intéressants. Une trilogie terminée (pas encore en français, mais bientôt), et un tome 2 enfin arrivé à  la bibliothèque (en cours de lecture, et toujours aussi bon).

Punk Rock Jesus

On va terminer par un comic, un autre (5 sur 9 quand même). Punk Rock Jesus, un titre qui m’a attiré, puis des critiques qui m’ont alléché, et enfin une lecture qui m’a comblé. Pourquoi ? Parce que les personnages sonnent vrais. Pas de morale, chacun se fait la sienne, on est pas dans le manichéisme. Et les éléments traités (la famille, encore, la télé-réalité, la religion, …) le sont très bien. Un bijou.

2014 ?

Je lis actuellement la suite d’un membre de ce top 9. Je vais sans doute approfondir des auteurs de ce top également. Et puis j’ai envie de lire des recueils de nouvelles. Et des romans courts. Peut-être des polars. Sans doute du Elmore Leonard (j’adore Justified). On verra ce qu’il en est dans un an !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *