Bibliothèque de 2014

      Un commentaire sur Bibliothèque de 2014

Une nouvelle année qui commence, un nouveau bilan de lecture qui s’impose.

Comme l’année dernière, je me suis fixé, via Goodreads, un challenge de lecture. L’objectif était cette année de 55 lectures. Et je l’ai relevé !

Je dois pour cela remercier les bibliothèques municipales où je me suis abondamment fourni en bandes dessinées, ainsi que le kindle que j’ai reçu en cadeau en début d’année, qui m’a permis de tester la lecture de nouvelles numériques.

Dans le courant de l’année, j’ai donc lu 21 bandes dessinées, 14 comic-books, 6 mangas, 17 romans ou recueils de nouvelles, 1 JDR et 7 formats courts (nouvelles en numérique, généralement). Soit un total de 66 « livres ». Mais toujours pas autant de romans que je le souhaiterais. L’arrivée de déplacements quotidiens en train pourrait améliorer ce point pour l’année qui arrive.

Que recommander ?

L’année dernière, j’avais mis de côté 9 livres, que j’avais eu envie de recommander. Cette année, je passe à  10 entrées, qui ne correspondent pas toutes à  un livre unique (série, saga, …). Mais j’ai envie de partager ceux-là  plutôt que les autres. Et je les ai mis « à  peu près » dans un ordre de préférence croissant.

Chroniques du Grimnoir (Malédiction et Foudre de Guerre) – Larry Correia

Suite et fin des Chroniques du Grimnoir, qui m’avait bien enthousiasmé l’année dernière. Rebelote avec un excellent tome 2, et un tome 3 plein d’action, qui passe un cran au-dessus au niveau de l’adversité, mais perd un peu au niveau de l’intrigue. De la bonne lecture « blockbuster ».

Herakles (tome 2) – Edouard Cour

Suite des aventures de Héraklès, racontées par le trait original d’Edouard Cour. C’est toujours très bon, mais un peu en deça du premier (la surprise en moins ?). Le troisième tome arrive, et racontera des événements moins connus (hors des 12 travaux), donc sûrement très intéressants à  découvrir.

Chew (Family Recipes) – John Layman & Rob Guillory

Un seul Chew cette année, et il ne m’a pas marqué plus que ça. Sans doute parce qu’il arrive après le final très émotionnel du précédent. Mais le côté décalé de Chew est toujours présent, ainsi que le début des révélations. Plus que 4 volumes !

Saga (tome 3) – Brian K. Vaughan & Fiona Staples

Encore une série de comics au long cours. Toujours porté par les magnifiques graphismes de Fiona Staples, le tome 3 de Saga nous emmène aux origines de la rencontre entre les parents de Hazel. Toujours dépaysant, toujours surprenant, très juste sur les relations.

L’homme qui savait la langue des serpents – Andrus Kivirà¤hk

Ce n’est pas une suite ! C’est un livre d’origine estonienne. On est dans de la fantasy, dans du moyen-âge fantastique, européen mais assez loin de nous pour apporter un agréable vent de fraîcheur. Et puis c’est également très moderne, très critique envers le fanatisme, l’extrémisme, et la religion sous sa forme totalitaire. En écho aux événements récents, ce livre prend une teinte encore meilleure.

Le Trône de Fer (tomes 13 à  15) – George RR Martin

Suite à  nouveau, d’une saga que j’ai commencé il y a bien longtemps, et qui prend son temps. Les événements de ce volume 5 (en version originale) prennent écho avec ceux du volume 4. Mais également avec la série actuelle. Dont je me demande si je vais poursuivre à  la suivre. Car oui, même si la série fait partie des meilleurs actuelles, la lecture de cette saga est bien plus riche et passionnante.

Off Road – Sean Murphy

L’année dernière, son Punk Rock Jesus m’avait enthousiasmé. On retrouve le même trait dans Off Road, mais l’histoire est plus intime. Il s’agit juste d’une sortie entre potes, qui tourne mal, révèle des cassures, renforce les liens, et raconte une superbe histoire.

Equoid – Charles Stross

Une entrée dans l’univers de la Laverie qui m’a assurément donné envie d’en lire plus. Une lecture VO et numérique, ce titre étant gracieusement disponible sur le site de Tor. Une excellente maîtrise de la tension, de l’horreur, du dégoût, et une pointe d’humour british pour faire passer le tout.

Locke & Key (tomes 5 & 6) – Joe Hill & Gabriel Rodriguez

La conclusion de la saga qui aura failli ne jamais sortir en VF. Et une histoire d’adolescence, de matûration, de famille magnifiquement servie, tout en nous plongeant dans un univers dingue. Des idées terribles dans la mise en scène, dans la narration. Un comic book que je conseille plus que fortement.

Fantômes – Joe Hill

J’ai donc découvert Joe Hill via Locke & Key. Et j’ai eu envie d’en découvrir plus. Son père (juste Stephen King) m’a souvent marqué par son talent pour les nouvelles. Son fils a aussi ce talent. Ce recueil fourmille de perles, mais l’une d’entre elles, « Pop Art », est juste une merveille. Dans la préface, l’auteur de celle-ci indique qu’il y a dans ce recueil juste la meilleure nouvelle qu’il ait jamais lue. J’avais pas noté le nom. Après avoir lu « Pop Art », je me suis dit que ça ne pouvait être que celle-là . Et en effet. A lire de toute urgence.

Pop Art

Et en 2015 ?

Moins de BD prévues au programme, plus de romans, dans des genres différents, et également des nouvelles, des recueils, en numérique. Quelques relectures également, pour redécouvrir des livres avec un autre regard que celui que j’avais en étant adolescent (Ca de King, des livres dont vous êtes le héros, du classique, …).

On verra le bilan l’année prochaine !

1 thought on “Bibliothèque de 2014

  1. Pingback: T’as lu quoi cette année ? – Le Repaire de Gulix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *