Warhammer Quest de retour !

      Aucun commentaire sur Warhammer Quest de retour !

Ca donne quoi, Warhammer Quest ?

J’ai eu pour projet de ressortir Warhammer Quest pour y rejouer. Je l’ai fait. Mais ça n’a pas pris tellement. Il s’avère que le système commence à  dater, et qu’il est poussif. Les jets de dés ne se lisent pas automatiquement, il faut se référer à  un tableau croisé. Rien de compliqué, mais ça alourdit le jeu, surtout avec un jeune joueur.

Le jeu est également très punitif. On peut vite mourir, et on ne peut parfois pas faire grand chose pour l’éviter. Et le jeu n’est au final pas très intéressant : on entre, on frappe, on pille, on entre, on frappe, … Avec les niveaux et les objets magiques, ça doit s’améliorer, mais à  bas niveau, c’est pas très enthousiasmant.

Reste que le jeu est inspirant, avec ses nombreux événements hors donjon (là  aussi y a des trucs bien pourris, quand même), ses différents lieux à  visiter, ses monstres emblématiques (le Minotaure !), la progression des personnages et les objets magiques. Donc, depuis quelques temps déjà , à  mes heures perdues, je commence à  élaborer un système de jeu plus fun, plus rapide, ouvert et permettant de garder ce que je trouve bon dans Warhammer Quest tout en l’expurgeant de ce que trouve daté. Si un jour cette version tiens la marée et les tests, je la mettrai en ligne.

Et donc, ce retour ?

Ah ben oui, j’ai parlé de retour dans le titre ! Et bien, pendant la Gencon, qui s’est déroulé ces derniers jours, FFG a annoncé le retour de Warhammer Quest ! Rien que ça ! Y a même une vidéo.

Warhammer Quest, le jeu de cartes

Ce sera sous la forme d’un jeu de carte, comme par exemple Blood Bowl Team Manager ou Space Hulk : Death Angel. D’ailleurs, ça ressemble un peu dans certaines mécaniques à  ce dernier : chaque joueur dispose d’actions au type distinct (Attaque, Aide, Repos, Exploration), différente pour chaque personnage (une magicienne du collège Flamboyant, un Brise-Fer nain, un Prêtre de Sigmar et une Eclaireuse Elfe), et qu’on ne pourra pas jouer consécutivement, avec une notion d’épuisement. Comme dans Death Angel !

La boîte de base proposera une quête pouvant s’étaler sur une dizaine d’heures, en full-coopération, avec progression des héros, blessures, objets magiques, la totale. Et il est facile de deviner un jeu à  extension, avec de nouveaux personnages, de nouvelles quêtes, de nouveaux adversaires.

whq01_slider_anc.jpg

En tout cas, s’il est de la qualité des deux prédécesseurs que j’ai cité, il rejoindra ma ludothèque ! Plus facile à  sortir qu’un Dungeon Crawling avec figurines (surtout en voyage / déplacement), j’espère juste qu’il supportera bien les parties one-shot comme les campagnes, et qu’il ne tardera pas à  sortir en français. Edge a déjà  fait une demande de traduction, dont on va attendre patiemment, tout en suivant les informations et previews qui ne manqueront pas !

Pour terminer cet article, un autre lien, toujours en anglais, présentant encore le jeu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *