NAF World Cup III

      Un commentaire sur NAF World Cup III

Ca y est, c’est le retour sur terre. Après un gros weekend de folie en Italie, retour aux affaires courantes.

Ce weekend, c’était donc la NAF World Cup, 3e du nom. Ou, plus simplement, la coupe du monde de Blood Bowl. Ouverte à  tous, grâce à  l’accès à  une salle énorme (qui accueillait la plus grande Comic Con italienne le weekend juste avant), je m’y étais lancé avec des amis de la BN, également membres de la Cabalvision (une ligue online). Un équipe mixte, donc.

Je suis parti sans prétentions au classement final. Je connais mon niveau. Mon roster était celui des elfes pros, avec seulement 11 joueurs, et surtout en premier double une Passe Rapide. Pas forcément utile, mais fun, mais jamais efficace (maudit 1) !

C’est juste énorme

La phrase de notre Capitaine, monsieur « N°30 à  la NAF ». Et c’était vraiment énorme. Imaginez 912 joueurs de Blood Bowl dans une salle, à  lancer des dés, espérant un 1 ou un Crâne de leur adversaire. Maudissant Nuffle lors d’un 1 relance 1. Hurlant de joie à  la réussite d’une agression sur la momie « Blocage » de son adversaire. Mais pestant contre sa Régénération réussie. C’était tout ça, avec des nationalités diverses, une organisation au top, et pleins de trucs à  vivre et voir.

J’avais prévu de suivre l’événement sur Twitter, j’ai légèrement tenu, mais j’ai préféré vivre l’événement, au final. Mes résultats sont peu brillants (2 victoires, 3 nuls, 4 défaites), l’équipe se classe à  une 111e place sur 152, je totalise l’incroyable bilan de 4 sorties sur 9 matches, mais j’ai passé un moment énorme.

Merci à  l’équipe de la BN Cabalvision pour ces moments, à  la Neustria pour le défi et les soirées au resto, à  tous les coaches rencontrés pour leur bonne humeur, aux organisateurs pour ce tournoi hors-normes qui restera dans les annales.

Maintenant, pas question de se relâcher, le Dragonbowl nantais arrive à  grands pas. Après, oui, on pourra se reposer. Et profiter des goodies et souvenirs de Lucca. BUS STOP !

Des chiffres

En vrac !

  • 1 : mon tout premier 0-0 ! et aussi le résultat de trop de passes rapides
  • 30 : la légende qui nous a servi de capitaine
  • 103 : le nombre de tunnels entre Lucca et la France
  • 912 : le nombre de fous furieux présents (sans compter les orgas, les exposants, les arbitres)
  • 6 : l’équipe, 6, un plaisir
  • 111 : notre place finale
  • 13.85 : les points perdus au classement NAF
  • 3 : en combien de pièces on a découpé la preuve de notre méfait
  • 0 : le nombre de challenges réalisés. Même pas réussi une Passe Rapide pour un TD
  • 4 : le nombre de Sorties réalisées sur 9 match

1 thought on “NAF World Cup III

  1. Pingback: Hasslefree … Oh oui ! – Le Repaire de Gulix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *