Craquage Rôliste

      Aucun commentaire sur Craquage Rôliste

Hier, Mardi 26 janvier 2016, j’ai craqué. J’ai craqué sur du jeu de rôle. Alors, en ce moment, y a les versions françaises de Dungeons & Dragons qui battent leur plein. Mais non, même si j’apprécie beaucoup cette 5e édition en tant que joueur (Balti Ravensmore, Barde Tempête !), je ne vais pas participer aux financements de ces éditions. Parce que je ne sais pas encore ce que je vais y trouver, et parce que j’ai ce qu’il me faut en Médiéval Fantastique (merci Tranchons & Traquons). Après, certains suppléments, je dis pas …

Curse of Strahd

Craquage Participatif

On va rester dans le médiéval fantastique, pourtant, avec ce premier craquage qu’est la version française de Dungeon World. Traduite par Magimax, un nantais adepte de la Taverne, cette version semble bien complète, et correspondre à  ma façon de jouer. J’y piocherais sûrement des bouts. Maintenant, est-ce que j’y jouerais tel quel ? Aucune idée. Mais j’ai déjà  beaucoup aimé la lecture d’autres jeux sous le système Apocalypse.

Dungeon World

Éloignons-nous des poncifs medfan avec Sweepers Inc., un petit jeu indépendant proposé par le Labo de Bob. Le pitch : on joue des éboueurs de l’espace. Oui oui. Proposé pour des parties sans meneurs, rapides, ce jeu correspond à  ce que j’attends d’un jeu actuel et moderne. Le prix n’est pas élevé, et je préfère aider ce genre de projet que les grosses locomotives. Dont acte !

Craquage PODesque

POD : Print On-Demand. Impression à  la demande.

Derrière ces termes se cache, pour moi, un sujet très suivi et très intéressant sur Casus NO. Un sujet qui regroupe des trouvailles et des créations proposées par des auteurs indépendants sur le site Lulu.com, qui permet de l’impression à  la demande, donc.

Le Grumph est un des auteurs phares de cette plate-forme. Et plusieurs de ses jeux me faisaient de l’oeil, dans sa collection Chibi. Suite à  la sortie du dernier, White Lies, et d’un code promo avantageux, j’ai donc craqué.

White Lies est un jeu d’espionnage. Rempli de matos, pour jouer pleins de trucs différents (James Bond, Jason Bourne, 24 ?, Leverage ?, …), avec un système très simple. Surtout une envie de lecture, mais qui sait, me donnera peut-être l’occasion de jouer.

Dragon de Poche, c’est celui qui a ouvert la collection. Du Med-fan, que je ne prends pas forcément pour le système, mais pour l’enrobage : création d’univers, partage de narration, idées, …

La Lune et les 12 Lotus, enfin, est celui qui me faisait le plus envie. Du Sword & Sorcery, avec un système très simple, ouvert, et plein de matériel pour construire l’univers et les histoires. J’ai déjà  Barbarians of Lemuria, mais ici, y a vraiment moyen de jouer avec un unique joueur. Tentant. Très tentant.

La Collection Chibi

Autre jeu qui me tente depuis quelques temps (depuis la lecture de la critique dans Casus Belli, en fait), pour lequel j’ai craqué : Sur les Frontières. Le postulat de base me plaît et m’intrigue. Jouer en sachant que la majorité des personnages mourront, c’est pas banal. On verra à  la lecture.

Sur les Frontières

Rien n’est encore arrivé, et ça sera lu tout au long de l’année. Pour jouer ? On verra. J’essaie de trouver du temps pour jouer, mais ce n’est pas toujours facile (Combo Blood Bowl + 2 campagnes + un bout de chou à  la maison + éloignement à  la campagne). J’en ferai des retours en tout cas.

Hors Sujet

Alors que je souhaite me limiter en achat de figurines (et que Frostgrave et One Page Kill Team me font chercher les bonnes affaires en figurines individuelles originales), Greebo vient de lancer une campagne Un-Renaissance pour compléter l’équipe fournie à  la World Cup de Blood Bowl (oui, j’y étais). Certains concepts envoient du pâté, et je tente de freiner, mais le Pope, il envoie du Steak.

The Pope

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *