Retombé dedans …

      2 commentaires sur Retombé dedans …

C’était au siècle dernier …

J’ai découvert Magic (c’est de ça dont je vais parler, au fait) au siècle dernier. Je peux même dire que c’était au millénaire dernier, en fait. Bref, c’était lors d’un voyage scolaire en Angleterre, à  Londres. A deux dans une famille d’accueil, mon compagnon de chambrée avait ramené quelques cartes et m’avait initié. Puis nous avions trouvé un magasin londonien capable de nous fournir, et j’avais alors ouvert mes premiers boosters : Iced Age / L’àˆre Glaciaire.

Orcish Lumberjack

Puis nous avons continué épisodiquement à  ressortir des decks, avec une grosse activité autour des années 2000/2001. Némésis, Invasion, Apocalypse, les Kavrus (je collectionnais ces petites bêtes). De bons souvenirs au moment du Bac, à  jouer autour d’une bière. Et des soirées à  organiser des pentacles. Puis on a arrêté. Autres loisirs, moins de motivation, …

Kavru Cornu

De la redécouverte

Ma boîte de cartes Magic n’a jamais été bien loin. Pendant plusieurs années, mes marque-pages ont été (et le sont toujours) des cartes tirées au hasard de cette boîte. Puis un enfant de 11 ans est tombé dessus, et m’a demandé de l’y faire jouer. J’ai donc remis le nez dedans, pour sortir deux decks dans les couleurs que je maîtrisais le mieux : vert et rouge/noir.

Une reprise agréable, je dois l’avouer. Mais la construction de decks est chronophage, et mon jeune adversaire n’a pas encore les connaissances suffisantes pour créer un deck efficace. Je me suis donc tourné vers internet pour trouver une solution.

Premiers pas sur Innistrad

Ambiance gothique

J’ai découvert que l’édition courante s’appelait Ténèbres sur Innistrad, et que l’ambiance évoquée ressemblait fortement à  Ravenloft. L’esthétique me plaisait beaucoup, et je me suis plongé sur quelques sites de présentation. Tout ça me plasait beaucoup.

Direction donc le magasin le plus proche, à  savoir L’Antre d’Alto, sur Nantes. Un excellent accueil avec un bon conseil sur comment (re)démarrer. Je ne cherche vraiment pas la compétition. Principalement le fun. Je repars avec deux Packs d’intro, dans des combinaisons de couleur que je ne maîtrise pas trop (histoire de compléter ma collection intelligemment) : du Bleu/Blanc à  base d’Esprit, et du Vert/Blanc à  base d’Humains.

Les produits sont intéressants, car ils proposent des paquets pré-construits autour d’un thème (ça, je connaissais déjà ), mais ils proposent en plus trois boosters chacun. De quoi (re)découvrir le plaisir d’ouvrir un booster !

La Lune Hermétique

Jouer avec ces decks permet de redécouvrir le jeu dans des parties équilibrées, et de découvrir les nouvelles capacités. Certaines, non-expliquées sur les cartes (Vigilance, Protection Talismanique, …) me sont d’ailleurs inconnues.Mais la documentation en ligne est bien faite de ce côté-là .

Jouer différemment

Hugo, 11 ans, n’étant pas très intéressé par la construction de decks, mais souhaitant jouer, j’ai cherché un mode de jeu qui nous permettrait de pratiquer Magic comme un jeu de société. Et j’ai découvert la Battlebox. Le principe ? Un deck unique, multicolore, sans terrain ni accélérateur de mana. Et à  côté, une réserve de 10 terrains (5 de base, et 5 bicolores). A chaque tour, on peut jouer un terrain de notre choix, et le reste se joue normalement.

Intérêt ? Je n’ai besoin de préparer qu’un seul deck, qui est en fait une sorte de best-of de mes cartes, tout en essayant d’avoir des cartes adaptées au format. Pas trop de combos, du moins pas évidentes. Des cartes qui fonctionnent bien par elles-mêmes, dans un environnement multicolore. Mais surtout, une courbe de mana à  peu près maîtrisée. Histoire d’avoir des parties intéressantes.

Mes premières parties sous ce format sont concluantes. Une partie à  trois au boulot, avec d’anciens joueurs qui redécouvraient le jeu, a été une réussite. Ma Battlebox va sans doute évoluer avec les cartes d’éditions récentes que j’ai récupéré, et avec les cartes que j’identifierai comme trop fortes / trop pourries, qui se verront éjectées. Sans doute un post dédié arrivera pour présenter ce format.

Et si on draftait ?

Sigarda, grâce du héron

Quitte à  m’y remettre, pourquoi ne pas tenter un format qui m’attirait déjà  quand je jouais, mais que je n’ai pas pu mettre beaucoup en pratique (une fois en fait) : le draft. Avantage : on part à  « armes égales » avec les autres joueurs, le porte-monnaie n’influençant pas sur la qualité des decks. La connaissance de l’extension, des combos, des synergies entre toujours en ligne de compte, mais bon …

L’antre d’Alto organisant des drafts hebdomadaires, je me suis rendu à  l’une d’entre elles, pour voir. A huit joueurs (le nombre idéal, visiblement), nous avons donc ouvert nos boosters pour trois tours de draft , puis trois matches en ronde suisse. Je suis rapidement parti sur du blanc-bleu esprit/humain, agrémenté de vert. Un type de jeu et des cartes qui me parlaient, et quelques belles rares et mythiques.

Prisonnier de la lune

Le bilan au final est d’une victoire, d’un nul et d’une défaite. Mon deck a bien tourné, j’ai pris des culs sur certaines parties (quand le mana n’est pas là , …). J’ai découvert des decks qui jouaient beaucoup sur le Délire, et qui en faisaient une arme monstrueuse. Une belle expérience, et je repars avec quelques cartes sympas (on a redistribué les rares et les mythiques).

Champion de la Grâce du héron

Et maintenant, que vais-je faire ?

Et bien, je vais continuer distraitement à  jouer, je pense. Avec ma battlebox, avec mes decks « Standard ». Peut-être participer à  une Friday Night Magic. Pour tester ces decks. Le format Commander m’a l’air sympa également.

Et puis, je pense remettre le nez dans de la draft. Une extension draft / multijoueur, appelée Conspiracy : Take the Crown arrive, et semble très fun. En tout cas, au vu des cartes de la précédente série Conspiracy. Si mon agenda me le permet, j’essaierai de participer au draft de cette extension au magasin.

Et puis peut-être également découvrir le format « Paquet scellé » au cours d’une avant-première d’une nouvelle édition ? On verra.

J’ai aussi commencé à  lire le background de l’édition Innistrad, qu’on peut trouver sous forme de nouvelles sur le site officiel. Et ça se laisse lire.

2 thoughts on “Retombé dedans …

  1. Pingback: Une première AP – Le Repaire de Gulix

  2. Pingback: Qui pour la couronne ? – Le Repaire de Gulix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *