Blood Bowl, Moi, et les Autres

      Aucun commentaire sur Blood Bowl, Moi, et les Autres

Attention, billet assez long et inhabituel.

C’est mon blog, je vais ce que je veux ici, et je vais sûrement en froisser certains, mais ce billet a pour but d’évacuer un ras-le-bol autour de Blood Bowl. J’aime ce jeu, mais cette soi-disant « Communauté » me fait parfois bouillir d’énervement. Donc, comme pour une cocotte-minute, faut parfois relâcher la pression.

Pas d’images, juste du texte, juste de l’énervement que je relâche.

Souvenirs

Blood Bowl et moi, c’est une histoire qui remonte à  loin. Je connais le jeu depuis plus de la moitié de ma vie, en fait. Je l’ai connu au milieu des années 90, chez un ami qui possédait, avec son frère, l’intégrale des jeux GW. Tout commença pour moi avec Necromunda, mais rapidement, Blood Bowl vint s’inviter.

Ma franchise skavens actuelle, les Exskavenarks, date d’ailleurs de cette époque. La fameuse V3, où l’on achetait les champions, où il n’y avait pas de Big Guys, où l’on mourrait sur 12+, où la châtaigne fonctionnait sur l’armure et la blessure, où on tirait des cartes à  chaque match, et où certaines de ces cartes étaient vraiment violentes. Un jeu différent de celui qu’il est devenu, plus chaotique, plus imprévisible, plus violent aussi.

J’ai de nombreux souvenirs de cette époque, d’une finale contre des Morts-vivants « Écrasement » où la moitié de mon équipe décéda. Nos débuts et notre mauvaise compréhension de la Réussite (j’ai réussi une Esquive, un Paquet, une Réception ! on progresse vite !). Mais j’ai surtout le souvenir d’un coup de foudre avec l’environnement du jeu : les fameux « Le Saviez-vous ? ».

C’est grâce à  ces encadrés que j’aime ce jeu. Ces anecdotes absurdes, reprenant parfois des éléments de notre univers (noms de joueurs, d’équipe), et résonnant de façon étrange avec l’univers du Vieux Monde de Warhammer tel qu’on le connaissait. C’était la promesse d’un jeu où tout peut arriver, d’un univers à  la Looney Tunes avec des Tronçonneuses, des Bombes, des Démons et des guerrières à  moitié nues. Sur un terrain de foot US. WTF !

Retour au jeu

La vie étant ce qu’elle est, j’ai mis entre parenthèses le jeu de figurines pendant plusieurs années. Et puis, arrivé sur Nantes, je m’y suis replongé. Et donc, la Ligue du BN existant, je m’y suis inscrit, et je ne le regrette pas le moins du monde.

En ligue, mes résultats ne sont pas fameux (21/13/32 sur 6 saisons), avec une Mini-Choko en palmarès (La Super-Consolante) et une accession en play-offs avec des Nordiques. Mais ils vont de mieux en mieux. Sans doute parce que des rookies arrivent, parce que mon jeu évolue et que j’acquière de l’expérience.

Mais alors que mon niveau s’améliore, mon envie baisse. J’ai failli ne pas reprendre cette saison. Certains événements m’ont clairement fait penser à  arrêter. Me faire pourrir un match parce que j’ai chatté sur un 10-Blitz ! d’entrée de jeu. Me faire pourrir sur le forum parce que mes idées exposées vont à  l’encontre de ceux qui gèrent la ligue. Organiser un tournoi en marge d’une participation à  la World Cup, avec de l’aide principalement de Yaka et de Faukon. Bref, pleins de petits trucs qui m’ont clairement fait réfléchir.

Et puis j’ai rempilé. Parce que j’aime ce jeu. Et la majorité des gens que je fréquente autour. Et puis j’ai même essayé de devenir Commissaire de Ligue. Mais le peuple n’a pas basculé en ma faveur. Mon programme de faire vivre « fluffiquement » la ligue n’a pas porté, ni mon attrait immodéré pour la victoire (et mon dégoût profond du match nul).

Mais notre ligue a, je trouve, perdu de sa fraîcheur. On retrouve toujours les mêmes évolutions d’équipe, le calendrier connu à  l’avance force à  construire une équipe sans surprises, le classement et son tie-breaker « Points adversaires » est un tue-l’amour fluffiquement parlant, et le resserrement du nombre de qualifiés en play-offs (8 cette année) conjugué à  la disparition de la Mini-Choko (parce que certains jouant les play-offs chaque année n’en voit pas l’intérêt …) va amener à  une fin de saison sans intérêt pour une moitié de la ligue.

Maintenant, c’est la majorité qui décide, donc de mon côté, j’accepte. Et vu que je veux surtout jouer, bah, je m’en contente. Démocracy Rules !

Tournois et évolution

Maintenant que le volet « Ligue » est passé, voyons un peu ce qu’il en est au niveau des tournois. Au début de ma « carrière », j’arrivais à  faire quelques tournois à  3 victoires en 5 matches, à  toucher l’équilibre entre les victoires et les défaites. Mais ce temps est révolu …

Maintenant, je traîne en fond de table et lutte pour obtenir la moindre victoire (une en 10 matches cette année). Bon, mon niveau a sans doute stagner, le niveau moyen en tournoi s’est considérablement relevé (avec l’arrivée notamment des joueurs du jeu vidéo). Mais c’est aussi sans doute parce que je ne suis pas meta-gaming pour un sou. J’ai joué Morg ‘N’ Thorg avec 10 3/4 elfes au Cognac Bowl, par exemple. On peut pas dire que c’est optimisé.

Mais le problème, c’est que j’ai l’impression de rencontrer bien trop souvent le même genre d’équipe. Des lézards ? Saurus Blocage. Des Nains ? Garde. Des amazones ? Garde. Certaines équipes manquent de renouvellement de stratégie. Et on est de moins en moins surpris par les équipes. Après, certains testent et retestent leurs équipes de tournoi. Et arrivent avec des rosters bien pensés, optimisés.

C’est un jeu auquel je n’arrive pas à  me faire. Je n’ai jamais pris d’intérêt à  le faire, et ça se paye dans les résultats. Mais après, si je passe un bon moment et que mon adversaire aussi, c’est bon pour moi. J’accepte volontiers les conseils et les critiques sur mon équipe. Par contre, les remarques mesquines et les avis de joueurs de « première zone » (copyright EDF) qui prennent de haut les autres, non merci. J’ai stoppé un match avant la fin (en ne jouant pas mon dernier tour) pour ça. Parce que la bonne ambiance, ça doit venir des deux côtés.

J’ai participé au plus gros tournoi de Blood Bowl de l’histoire. C’était bien bon, et même si les résultats n’ont pas suivi, le fait de jouer des étrangers, issus d’autres communautés, m’a bien plus plu que certaines « rencontres » en France. Et si certains tournois tranchent grâce à  leur ambiance, leurs à -côtés, une certaine ambiance qui rôde parfois m’ennuie et m’agace au plus haut point.

Équipe de France

Vu que c’est de saison, je vais rapidement aborder le sujet de l’équipe de France, l’EDF. Tous les ans (sauf année de World Cup), un Eurobowl de Blood Bowl est organisé quelque part en Europe. Et chaque nation y envoie une sélection de joueurs. En France, on élit un sélectionneur qui recrute selon son programme exposé. Depuis des années, on envoie « la meilleure équipe ».

Et chaque année, le forum devient étouffant, entre attaques personnelles à  peine masquées, mépris des joueurs qui n’ont pas le niveau, agressivité envers ceux qui proposent un autre programme (le changement, c’est maintenant). Et on parle d’une « belle communauté ».

Mouais. à‡à  fait plus vomir qu’autre chose. Pour ma part, je serai partisan d’envoyer une équipe mixte : des power-gamers, des Da Vinci de la figurine, des top-organisateurs de tournois. Ce qui fait la diversité de la communauté. Mais je peux comprendre que certains envisagent la « sélection » comme une élite (les joueurs de première zone). Que les nations étrangères ne comprendraient pas. Ne seraient pas respectées (là , j’avoue, je comprends moins).

Mais quand on voit le comportement de certains joueurs de l’EDF ou qui souhaitent y prendre part : prendre une relance de déguisement … sans être déguisé, se planter « dans les largeurs » sur le budget de création de son équipe en tournoi, perdre pour éviter de se faire distancer au CdF, sans parler des histoires de gobelets. L’honnêteté, le respect et l’amusement autour de la table, pour eux et leur adversaire, ce serait bien de l’avoir un peu plus souvent.

Dans quelques jours commenceront les sélections de joueur. à‡a va encore envoyer des scuds sévères à  droite et à  gauche. Vive l’état d’esprit du Blood Bowl !

Nouvelles règles

Et puis, Blood Bowl réapparut …

Ca y est, ce n’est plus qu’une question d’heures avant que Blood Bowl ne revienne officiellement en boutique. Et c’est bien. Très bien !

Mais voilà . Y a les fervents défenseurs du LRB6. « Nous on a fait sans GW, ils ont abandonné Blood Bowl. C’est rien que des méchants ! ». Je suis gentil, là . Et donc, GW, pour la ressortie, fait les choses bien : une boîte de base qui inonde pas le rookie sous les équipes et les règles supplémentaires, un supplément Zone Mortelle avec les règles de ligue et de nouvelles équipes, et un suivi annoncé.

Mais c’est pas bien pour eux : « Hé le LRB6 il est gratuit ! C’est moins cher que la boîte ! » Merci Captain Obvious ! Et là , c’est le drame : les règles changent. Un peu. Genre le coût d’un joueur, une compétence annexe et très situationnelle sur un autre, sans parler des champions à  venir et aux cartes qui reviennent (yeah !).

Et donc, les minimaxeurs qui n’aiment pas le changement parce qu’ils maîtrisent le ruleset, le chaos, l’aléatoire, ben ils flippent. Et donc, tout ceux qui étaient contre le moindre changement du livre de règles (c’est pas officiel, tu comprends) sont contre le changement officiel proposé par GW (mais c’est des méchants !). Et ça me saoule.

Mais le pire, c’est que quand j’ose dire que j’apprécie ces changements, qu’ils collent au Blood Bowl que j’aime (celui des Blood Bowl Magazine, celui avec des cartes, celui avec des champions, des règles chaotiques), ben je me fais rembarrer. Parce qu’on peut pas dire que c’est bien ce qu’ils font. Parce qu’il faut être anti-GW et que l’aléatoire à  Blood Bowl c’est pas bien. Seriously ?

Bah, je m’en fous. J’ai eu droit à  ce billet de blog pour me lâcher, relâcher la pression, et personne pourra me contredire ici. Et je fermerai ma gueule ailleurs, je préfère ça à  me faire museler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *