2016 en 6 livres

      Un commentaire sur 2016 en 6 livres

Comme il y a deux ans et il y a un an, je vais me prêter ici au jeu du bilan de lecture.

Bilan 2016

Comme les années précédentes, je me suis prêté au jeu du Challenge Goodreads. Découvrez donc mes lectures de l’année passée.

J’ai lu 65 livres selon Goodreads. Ce doit être à  peu près correct, sachant que j’ai rechaussé mon kindle à  l’occasion pour lire de la fiction Magic : The Gathering. Chose que j’ai ensuite abandonné (un petit flirt estival, en fait). Je l’utilise aussi régulièrement pour lire de manière plus agréable de longs articles du net, que je transfère en epub. Très pratique.

J’ai fait un grand usage de la bibliothèque municipale, acheté très peu de bouquins (des comics, principalement), et je n’ai pas hésité à  abandonner des livres en cours de route. à‡a fait partie des Droits du Lecteur, après tout.

Comme l’année dernière, ma lecture de romans n’a pas été aussi prolifique qu’espérée, je me suis encore rattrapé sur les comics et les BD. On verra si la tendance évolue l’année prochaine.

Et donc, qu’est-ce qui ressort de ça ?

J’ai choisi de ressortir 6 titres de mon année, avec notamment 4 comics. Mais commençons par deux romans.

Nosfera2

Joe Hill, comme les années précédentes, est présent dans cette sélection. Nosfera2 a été un véritable coup de coeur, réussissant à  mixer des éléments d’horreur et de fantastique à  une belle histoire d’amour, de famille, avec des scènes très fortes. Un régal. L’autre roman que je vais placer dans cette liste est le tome 2 de la Saga de l’Épouvanteur. Découverte dans les colonnes de Casus Belli, j’ai attaqué cette série jeunesse pendant les fêtes. Lecture rapide, mais inspirante et intéressante. Je suis actuellement dans le tome 3, et tout ça donne envie de jeter un oeil plus attentif aux rayons jeunesse de la bibliothèque.

Southern Bastards

Passons donc aux comics, avec pour commencer deux séries qui sentent bon le Redneck. Preacher, tout d’abord. Une série qui a bouleversé les codes établis, qui a marqué la fin du 20e siècle dans l’industrie du comic, et qui nous arrive en France dans une très belle édition intégrale chez Urban Comics. Et la Biblio a eu le bon goût de l’intégrer à  son catalogue ! Le premier tome m’a véritablement transporté, et je poursuis le chemin depuis (en passant par la série TV). L’autre comics venant du Sud est Southern Bastards. Avec une préface violente de l’auteur, une histoire terrible, prenante, qui met mal à  l’aise, c’est un de mes gros coups de cœur de l’année. Ce tome 1 est à  mettre entre toutes les mains (adultes ou adolescentes) pour marquer les esprits.

Tokyo Ghost

Quittons le Sud des USA pour des univers plus colorés, plus fantastiques. En début d’année, j’ai poursuivi la série régulière des Tortues Ninjas, avec ce final dantesque d’Attack on the Technodrome. Un dessin juste et puissant, des intrigues qui se croisent et atteignent un point culminant, et pleins d’arcs qui se ferment pour en ouvrir d’autres. Et un final glaçant. Une excellente surprise. Concernant le dernier de cette liste, à  savoir Tokyo Ghost, pas vraiment de surprises. Encensé, ce comics m’avait déjà  accroché grâce à  son dessinateur, Sean Murphy (Off Road, Punk Rock Jesus, Chrononauts). Et puis j’ai mis la main sur une sortie d’Urban Comics avec des previews (en gros, le fascicule #1) de tout un tas de leurs séries. Dont ce Tokyo Ghost. Et donc craquage. Là  encore, une histoire d’amour au cœur d’une autre histoire. Et une lecture qui marque.

Et vous ? Vous avez lu quoi en 2016 ?

1 thought on “2016 en 6 livres

  1. Pingback: T’as lu quoi cette année ? – Le Repaire de Gulix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *