La Phase de Dissimulation

      2 commentaires sur La Phase de Dissimulation

Voici le premier article d’une série sur la conception du jeu « Les Enfants du VAGIN ». Pour un peu d’histoire à  propos de ce jeu, je vous renvoie à  sa présentation lors du calendrier de l’avent 2017.

Ces articles vont vous présenter des documents en cours d’élaboration. Ceux-ci seront librement consultables et il vous sera possible de les commenter. Le contenu des documents est disponible sous licence CC-By-SA 3.0. Merci de la respecter.

Si vous êtes intéressé par les Enfants du VAGIN, que vous souhaitez participer à  l’aventure par quelques moyens que ce soit (édition, traduction, illustration, rédaction, playtests …), n’hésitez-pas à  me contacter directement pour en discuter.

Les Enfants du VAGIN est un hack de Swords Without Master, le jeu d’Epidiah Ravachol. L’univers sera plus défini que dans SWM (ou que dans With Great Power, autre hack), mais cela restera assez vague pour que les joueurs puissent y mettre leurs influences.

En parlant d’influences, d’ailleurs, j’ai commencé à  les rassembler et à  rechercher des oeuvres qui pourraient me servir de supports d’idées. À la fois au niveau de l’idée générale du jeu (des enfants en fuite, des super-pouvoirs rares, une guerre froide …) mais également dans l’uchronie que je mets en place. D’ailleurs, grosse déception que la lecture de Waterloo 1911, qui me semblait pourtant prometteuse.

waterloo191101vkj8_77434.jpg

L’Empire a besoin de vous

 

Voici au passage un premier « pitch » du jeu :

Dans un monde parallèle, le XIXe siècle a été le témoin d’une guerre mondiale entre l’Empire de France et la Couronne Anglaise. De nouvelles technologies merveilleuses et terrifiantes ont émergé de ce conflit, et l’apparition d’armes apocalyptiques et de sur-hommes extraordinaires ont calmé les ardeurs des deux belligérants.

Aux prémices du XXe siècle, le conflit s’est refroidi. Le ballet des espions et des diplomates a pris la place des bataillons armés. Le monde se divise en deux camps, et chacun doit en choisir un.

En France, une division de l’Agence Gouvernementale des Individus Nouveaux a vu l’apparition des premières sur-femmes, dotées de pouvoirs extraordinaires. La Ve division leur a été dévouée. Le VAGIN. La première d’une longue série de moqueries.
Vous êtes leurs enfants. Pupilles de l’Empire. Élevés ensemble.

Au cours d’une mission, elles ont toutes disparu. Trahison ? Sabotage ? Désertion ? Vous n’en savez pas plus que les autres, mais déjà  les journaux à  scandale se déchaînent.

Votre sécurité est menacée. L’AGIN vous a abandonné à  votre sort. Votre héritage intéresse de nombreuses personnes. Car vous avez des pouvoirs. Vous êtes les Enfants du VAGIN. Et vous êtes en fuite. Désireux de découvrir la vérité et la liberté.

Cosplay par KeraNow

Cosplay par KeraNow, tiré de Deviant-Art

Une Phase spéciale

La version une-page du jeu reprenait les trois phases de Swords Without Master, en en modifiant légèrement certains aspects. Mais quelque chose clochait avec la manière dont je souhaitais utiliser la Phase de Péril.

J’ai dans l’idée que le jeu propose des phases lors desquelles les personnages, les Enfants, devront se dissimuler alors qu’une menace les recherche. La Phase de Péril aurait pu fonctionner, avec la menace qui s’approche, qui s’approche, jusqu’au moment où les personnages lancent les dés, et prennent le contrôle. Et changent la scène. Le sentiment de tension, de frisson attendu ne fonctionnait pas. Je veux voir lors de ces scènes des personnages qui tentent de changer la donne par une diversion, d’autres qui se terrent dans une cachette, espérant que l’orage passe. Et je voulais disposer de la possibilité de capturer un Enfant au besoin.

hide_and_1488774806-e1488774826913.jpg

J’en suis donc venu à  l’idée de créer une phase spécifique à  ce besoin. La Phase de Dissimulation.

J’ai été tenté de jouer avec des cartes. Mais le reste du jeu n’avait pas besoin de ces cartes (à  moins de le revoir entièrement ?). J’ai aussi exploré la piste du Jenga-Dread-Like. Avec un tour de dés (et pas une tour à  dés). Mais là  encore, je voulais garder la spécificité du système avec ses deux dés.

Et donc, pour l’instant, j’ai quand même rajouter un matériel. Un Plateau de Dissimulation. Sur lequel on lancera les dés lors de la Phase idoine. Mais qui ne servira pas à  autre chose, pour l’instant.

dread-jenga.jpg

Tour de Jenga

Je dois encore tester le tout pour vérifier que l’ambiance voulue est bien présente, que la méthode n’est pas trop complexe, que les résultats vont dans le sens attendu. Le document concernant cette phase est disponible en lecture, et les commentaires sont acceptés. Une lecture préalable de Swords Without Master est sans doute nécessaire pour bien saisir le fonctionnement de la Phase.

Des exemples doivent encore être ajoutés, ainsi que des clarifications, mais la base est là .

Playtests

Des playtests sont prévus bientôt ! Sur Nantes, je vais essayer de proposer des parties via la Taverne. Je serais également présent au Colloque de Bob le 3 mars, où je proposerai le jeu pendant l’après-midi. J’irai sans doute à  Éclipse, à  Rennes le 16-17-18 mars prochain, pour tester le jeu entre autres choses.

14b01fa6002130b2a910561a7a413130.jpg

Si vous souhaitez le tester, n’hésitez pas à  me contacter !

2 thoughts on “La Phase de Dissimulation

  1. Pingback: [WIP] Le RadX – Le Repaire de Gulix

  2. Pingback: [WIP] C’est l’histoire d’un Titre – Le Repaire de Gulix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *