[WIP] Le RadX

      Un commentaire sur [WIP] Le RadX

Je continue à dévoiler le contenu du jeu Les Enfants du VAGIN, au fur et à mesure de la rédaction au propre de mes idées. Aujourd’hui, je vais mentionner l’autre gros élément ajouté au système de base de Swords Without Master, en plus de la phase de Dissimulation. Il s’agit du RadX, et des Pouvoirs qu’il procure.

Le RadX, qu’est-ce que c’est ?

Le RadX est un composé chimique actif conçu par Marie Curie. Sa composition véritable n’est connu que d’elle seule. Ce composé chimique, injecté à un être humain, lui permet de développer des pouvoris hors du commun. Ou de mourir dans d’atroces souffrances, pour 99% de la population.

Dès lors qu’une personne s’est révélée être réceptive au RadX, elle peut développer de façon permanente ses pouvoirs. Il faut pour cela une exposition forte et prolongée au RadX sous forme de vapeur. À l’issue de l’opération, qui peut se révéler fatale dans certains cas, le sujet est changé à jamais et dispose de pouvoirs de manière permanente.

Il est également possible de ne disposer de ses pouvoirs que par intermittence, en s’injectant de petites doses de RadX. Cela permet de mieux les contrôler quand les pouvoirs sont chaotiques ou modifient l’apparence du sujet.

En jeu, ça donne quoi ?

Le concept actuel du jeu propose de joueurs des enfants vagabonds, en fuite, mais correctement entraînés, autonomes et surtout dotés de pouvoirs extraordinaires. De ce côté-là, les inspirations pointent vers les comics : les Runaways, une certaine vision des X-Men, Harbinger et Génération Zéro.

Mais, comme With Great Power propose déjà de jouer des super-héros avec un système « Monkeydome » (ancêtre de Swords Without Master), je ne voulais pas proposer un jeu où les pouvoirs fuseraient et seraient au centre de l’attention. De plus, je ne voyais pas comment marier cette idée avec la phase de Dissimulation. Mais j’en voulais quand même.

La Réserve de RadX

J’ai donc choisi de partir vers une ressource quantifiée, qui s’amenuise au fur et à mesure des utilisations. Le RadX. L’élément était déjà présent dans la version une-page du jeu, mais pas sous cette forme de ressource qui diminue. Maintenant, les joueurs dispose d’une Réserve de RadX, sous la forme de jetons, qu’ils devront consommer pour déclencher leurs pouvoirs, tout comme leurs personnages doivent en consommer pour permettre à leurs pouvoirs de se manifester.

Le dé de Pouvoir

Voulant toujours conserver la manipulation des dés au cœur du système de jeu, j’ai choisi d’introduire un troisième dé dans l’équation : le Dé de Pouvoir !

Celui-ci est lié à la réserve de RadX, et quand un joueur veut déclencher ses pouvoirs, il le fait en saisissant le dé de Pouvoir. Ce geste met clairement en scène son désir et permet d’inclure ce choix par le geste et pas forcément par la parole, sans interrompre le flux de la discussion.

Mais dans ce cas-là, que faire de ce dé ? Et bien, il remplacera l’un des deux dés de base pour le jet à suivre, et agira comme tel, mais avec son propre Ton. De la même manière que la Ficelle du Métier Sans Pareil dans Swords Without Master. Chaque personnage disposera donc d’un Pouvoir qui pourra imposer son Ton à la narration du joueur. Voire même à la table toute entière en cas de double et de Contrariété !

Je peux faire geler les objets proches. Ton : Glacial

Quand le joueur utilise ce pouvoir, il peut très bien obtenir le Ton général et jouer selon ce ton. Mais il peut également obtenir le ton Glacial. Son Pouvoir interagit alors beaucoup plus avec l’environnement et teinte son personnage. Et en cas de Contrariété, les choses déraillent. Le Ton Général change et devient Glacial. Le meneur et les autres joueurs vont intégrer cet aspect à leurs descriptions pour le reste de la scène, et je trouve que cela colle avec l’aspect un peu sombre et dangereux des pouvoirs que je veux instiller dans le jeu.

Peter Stanchek perdant le contrôle (Harbinger #1)

En alpha-test

Pour l’instant, ces règles sont encore à l’état d’ébauche. D’ailleurs, travailler et mettre au propre ces règles sur le RadX a modifié certains éléments rédigés pour les règles de Création de personnage. Qu’il va donc me falloir modifier maintenant.

Je vous soumets le texte ici, disponible en consultation avec commentaires ouverts. N’hésitez pas à rebondir sur certains choix, à commenter des décisions ou à poser des questions. Cela me permettra d’améliorer le tout, et toute contribution sera chaleureusement remerciée (par un gros câlin ou une poignée de main énergique, au choix).

Le RadX – Document de Conception

GoogleDoc de conception du RadX pour le jeu Les Enfants du VAGIN.

Le contenu des documents est disponible sous licence CC-By-SA 3.0. Merci de la respecter.

Si vous êtes intéressé par les Enfants du VAGIN, que vous souhaitez participer à  l’aventure par quelques moyens que ce soit (édition, traduction, illustration, rédaction, playtests …), n’hésitez-pas à  me contacter directement pour en discuter.

Planning de Conventions

Sauf catastrophe, je serai présent au Colloque de Bob le Rôliste, le samedi 3 mars. Je ferai tester Les Enfants du VAGIN lors de la session libre de l’après-midi. Démarrage aux alentours de 14h30. Je ferai jouer du Swords Without Master lors des autres créneaux.

Je compte également me déplacer à Éclipse, à Rennes, le weekend du 17-18 mars. Je prévois d’y faire jouer Les Enfants du VAGIN à nouveau, lors d’un ou deux créneaux. Sans doute que je proposerai aussi du Swords Without Master. Sachant que je compte me réserver un créneau en tant que joueur. Si jamais vous voulez discuter du jeu ou d’autre chose, je traînerai dans les couloirs !

À bientôt pour un peu plus d’infos sur le jeu !

1 thought on “[WIP] Le RadX

  1. Pingback: C’est l’histoire d’un Titre – Le Repaire de Gulix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *