Derrière le Sombre Portail

      Aucun commentaire sur Derrière le Sombre Portail

Depuis quelques mois, je suis Ray Otus via son Patreon. Son Zine, Plundergrounds, propose des environnements variés et originaux à utiliser avec Dungeon World, mais facilement phagocytables ailleurs.

Le tout dernier, Behind the Black Gate, vous propose d’explorer ce qui se trouve derrière le Sombre Portail. Dans Dungeon World, cela signifie pousser son Dernier Soupir et découvrir l’après-vie. Et en revenir ?

Une preview de 12 pages est disponible sur le lien fourni, et il vous en coûtera 2$ pour acquérir le numéro complet. Oui, 2$.

Je n’ai pas encore lu ce numéro, mais j’ai confiance en Ray au vu de sa production précédente :

  • #1 Ape City et sa cité dirigée par une civilisation de singes, son arène et le mystère de ses souterrains
  • #2 Kazarak, la cité perdue des nains, où rôdent un démon gigantesque qu’il faudra combattre aux commandes d’un golem géant
  • #3 The Hoard et l’exploration du repaire d’un dragon, rempli à ras-bord de trésors mais pas que
  • #4 Rakka’s Raiders et la proposition de jouer au sein d’une troupe de mercenaires montés sur des similis wargs
  • #5 The Far Erinyes et sa cité au bord du monde connu, à mi-chemin entre les profondeurs des océans et l’infini des étoiles

Mes préférés pour l’instant sont Ape City et The Far Erinyes. Je n’ai pas encore réussi à les faire jouer, m’étant un peu éloigné de Dungeon World, mais ils sont dans un classeur, à attendre leur tour. Les illustrations sont assez réussies dans le genre old-school, et donnent un cachet agréable à l’ensemble.

Retour de lecture peut-être dans quelques jours …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *