Miami Shadows : Session 1

      Aucun commentaire sur Miami Shadows : Session 1

Commençons par un petit rappel des protagonistes

Et donc, cette première session de jeu. La session a été plus courte que prévue, suite à un barbecue d’introduction et le fignolage d’un des personnages. Pour commencer cette session, j’ai proposé aux joueurs de réaliser des Actions de Début de Session. Il s’agit pour eux d’incorporer des rumeurs dans la partie. Deux joueurs ont pris cette option, le Loup-Garou préférant s’occuper de son Territoire, et le Vampire apprendre un secret.

Après quoi, j’ai lancé les joueurs en duo. Dans le Compte-Rendu ci-dessous, j’ai décrit les deux scènes séparément, mais je les ai jouées en alternance, pour éviter d’avoir des joueurs inactifs pendant trop longtemps.

Rumeurs & Manigances

Tomoko, l’Initiée, a entendu des rumeurs sur le Cercle de Corail, un cercle de Mages influents. Ces derniers trouveraient que les vampires prennent trop d’importance en ville. Et un nouveau produit limitant les pouvoirs des vampires serait en train d’arriver … Ces rumeurs, elle les a obtenu via une vision de Nina, la prostituée russe sauvée par Zak (et oracle à ses heures). Cette dernière, ne souhaitant pas attiser les convoitises, à demander à Tomoko de garder le secret sur ses visions. Elle doit une Faveur à l’Initiée. Poursuivant ses investigations, Tomoko s’est rapprochée d’une secte religieuse qui pourrait être liée à certaines de ses enquêtes. Un peu trop rapprochée, d’ailleurs. Enrico Ortega, un des membres et accessoirement vendeur de bateau, l’a surprise et l’a laissée partir. « Qu’on te revoie plus fouiner dans le coin, jeune fille … » Tomoko lui doit une Faveur.

Pour Andrew, le Loup-Garou, la période a été agitée. En effet, c’était récemment Spring Break, et des étudiants n’ont rien trouvé de mieux que de déranger les esprits endormis du campus. La plupart d’entre eux ont pu être calmés, et sont retournés à leurs affaires, mais il y a eu quelques incidents.

Erin Kudrinov, chef de la Perevodia

Assad, le Vampire, a fait jouer les connexions de sa Toile pour explorer les sombres secrets d’Erin. Celle qui dirige le gang russe de la Perevodia est frustrée par sa situation actuelle, et projette une action de grande ampleur pour s’emparer de Dodge Island et, incidemment, de tout le trafic portuaire qui en découle. Problème, Dodge Island est actuellement sous le contrôle de Gamma T et de son chef, Costas « Minos » Gounaris.

Terminons ces actions de début de séance avec Zak, le Damné. Une rumeur concernant l’arrivée d’un artefact puissant est arrivée à ses oreilles par l’entremise d’Erin (toujours elle !). Cet artefact serait arrivé sur le camp de la Glades University, et plus précisément entre les mains du Professeur Jefferson Jones ! Zak doit une Faveur à Erin pour ces informations. De plus, il a participé à l’opération « Nettoyage du Campus » demandée par Andrew. Chasser des dealers de drogue amateurs et non-expérimentés fut un jeu d’enfant, et a permis à Zak de mettre la main sur Hugo Lopez, capitaine de l’équipe de Foot US du campus. Cela aurait été dommage que quelqu’un apprenne qu’il cherche de la drogue, non ? Heureusement que Zak l’a attrapé et l’a éloigné de là. Hugo doit une Faveur à Zak.

Enquête sur une disparition

Pegah Hajar est une jeune étudiante d’origine iranienne. Elle vit sur le campus de la Glades University, alors que sa famille fait partie d’Eawda et vit dans le même immeuble que Tomoko. Elle n’a pas donné signe de vie depuis quelques jours, alors qu’elle appelait sa mère tous les soirs. Elle fait partie des disparus sur lesquels enquête Tomoko.

Betty Swieter, la colocatrice de de Pegah, a contacté la famille de Pegah, découvrant elle aussi la disparition de son amie. Tomoko a été mise au courant, et part la rencontrer sur le campus. Les deux filles vivent dans la bordure extérieure du campus, dans un loft aménagé dans une ancienne zone de petits commerces et entrepôts.

Le petit journal de Tomoko …

Tomoko remarque rapidement qu’elle n’a pas en face d’elle la bonne personne. Et même si celle-ci semble amicale et prête à l’aider sur l’enquête (surtout à en savoir plus sur ce que Tomoko sait).

Pendant ce temps-là, Andrew patrouille à vélo dans le quartier. Il s’agit de la dernière nuit avant la pleine lune. Et ce SUV avec un quarantenaire stressé au volant est étrangement placé dans cette rue. Andrew le surveille, puis suit l’homme qui rentre dans un bâtiment d’habitation.

Le journal de Tomoko résume bien la suite. Tomoko apprend de la bouche de George Perez (le quarantenaire, muni d’un club de golf) que la femme en sa présence est Margarita Calatto. Une mage qui a quitté le Conseil de Corail en très mauvais termes, et qui possède une mauvaise réputation.

Margarita Callato, mage

Menacée d’un flingue sur la tempe, la mage obtempère et avoue la supercherie. Andrew arrive également à pénétrer l’appartement, en insistant. Et si les deux femmes essaient tant bien que mal à obtenir plus d’informations de l’autre, Andrew lui essaie d’en savoir plus sur ce qui se trame. Et regrette de ne pas avoir été mis au courant de la disparition de Pegah Hajar.

Margarita Callato finit par laisser tomber le voile, pendant que George Perez se terre dans un coin. Mais Tomoko et Andrew baisse leur garde, se disputant le droit ou non d’enquêter sur le Campus sans en informer l’autre. Et il n’y a pas que leur garde qui se baisse. Leurs paupières aussi. Callato a drogué leur thé, et les laisse sombrer.

À leur réveil, ils découvrent un mot : « Laissez tomber cette enquête. La prochaine fois, je serais moins bienveillante. ». Le cadavre de Betty Swieter est découvert dans sa chambre. Mauvaise nouvelle. Qu’en faire ? Qui alerter ? Et quelles traces les deux personnages ont-ils laissé ?

Le téléphone d’Andrew sonne. Au bout, le Professeur Jones. Deux personnes l’ont menacé directement sur le campus. Et ce ne sont pas des menaces légères. Si Andrew pouvait y faire quelque chose …

Pr. Jefferson Jones, érudit

Préparatifs

Les deux autres compères sont sur une autre affaire. Erin a fait jouer une faveur que Zak et Assad lui devaient chacun. Elle a entendu parler du transfert d’une cargaison qui aura bientôt lieu, et sur laquelle elle aimerait mettre la main. Le transfert aura lieu au niveau de la galerie d’art du Box 114, près de l’Aéroport, en plein milieu de la nuit. Erin a prévu des hommes à elle, mais il risque d’y avoir besoin d’un peu d’aide extraordinaire si cela ne se déroule pas comme prévu.

Assad contacte Elisa Cotilla, qui gère une galerie d’art sur Miami Beach. Il obtient des renseignements sur le Box 114. Il s’agit d’une galerie d’exposition éphémère. Des œuvres en transit à Miami, attendant d’être exposées ailleurs sont proposées pour quelques jours. Cela attire un public friand de nouveautés, d’exclusivités. Il se murmure aussi que des œuvres non-autorisées (volées pour la plupart) sont parfois proposées. Celui qui a créé cet espace s’appelle Claude Schue, un excentrique ayant une quarantaine d’années.

Claude Schue, propriétaire du Box 114

De son côté, Zak fait jouer ses contacts au sein de la pègre. Il contacte John Gamero, bagagiste à l’aéroport de Miami, et lui demande des informations sur des chargements à destination du Box 114. Il semblerait qu’un avion en provenance de Milan a régulièrement des caisses pour le Box 114, et qu’elles passent directement entre les mains d’un agent des douanes.

Poursuivant son enquête, Zak va jeter un œil à la galerie. Le Box 114 est installé dans une ancienne zone commerciale près de l’aéroport, désertée suite à la création d’une nouvelle voie d’accès plus rapide à l’opposé. Dans une bâtiment qui devait abriter un magasin quelconque, Claude Schue a installé une petite galerie d’art. Sa discussion avec Zak l’amène à parler de ce qu’il pense sera l’art de demain : l’art torturé, les matières mélangées, tordues, fondues. Zak n’en tire rien d’autre, mais remarque une arrière-boutique qui donne sur une ruelle à l’écart derrière le bâtiment.

Pour Assad, il est temps de se diriger vers le Laguna, le restaurant appartenant à la ravissante mais dangereuse Alessandra De Luca. Vampire multi-centenaire, Assad l’a rencontrée à la cour de Louis XIV, il y a des siècles de cela. Elle fait partie des anciens qui dirigent la Spiaggia, le regroupement des vampires de South Beach. Après un dîner en tête en tête à se rappeler le bon vieux temps et à discuter mondanités, les deux vampires commencent à véritablement parler affaires au café. Alessandra apprend à Assad que Minos, le puissant chef de Gamma T et maître de Dodge Island, est un avide collectionneur d’antiquités. Et qu’en effet, il lui arrive de passer commande à Alessandra, qui a encore de nombreux contacts à Milan. Par où transitent ces livraisons ? Le Box 114 ? Alessandra n’a pas cette réponse, mais Assad l’informe d’autre chose : la Perevodia aurait des vues sur Dodge Island.

« Minos », seigneur de Dodge Island

Le lendemain, Zak et Assad décident de prendre la voiture avec chauffeur du vampire pour se rendre sur le Campus. Ils ont dans l’idée de récupérer un artefact en la possession du Professeur Jones pour entrer en contact avec Claude Schue et mettre la main sur la cargaison avant Gamma T.

Mais il faut déjà savoir où vit le Professeur ! Heureusement, Zak est déjà venu sur le campus pour dégager quelques dealers, et il a coincé un étudiant en plein achat. Cet étudiant aimerait beaucoup que cela reste discret, et Zak le contacte. Hugo Lopez, capitaine de l’équipe de Foot US de l’université, est en pleine soirée au sein de sa fraternité des Phi Gamma Alpha. Assad propose à Hugo de passer quelques temps en compagnie d’une de ses filles, qu’il lui présente. En échange de l’adresse du professeur. Le jeune homme s’empresse d’obtenir cette adresse d’un des nerds qu’il connaît, et va parader avec les filles devant ses amis.

Hugo Lopez, capitaine de l’équipe de Foot

Le Vampire et le Damné, eux, ont à faire. Le Professeur vit dans un pavillon rattaché à la bibliothèque de l’Université. Malgré l’heure tardive, les deux compères vont sonner. Et le Professeur prend son temps pour leur répondre, via interphone uniquement. Il leur demande leur identité, même s’il connaît celle d’Assad (il a pris quelques minutes pour se renseigner) et la raison de leur présence. Au bout d’un moment, il leur ouvre la porte, Assad lui ayant fait miroiter un objet antique en sa possession.

Le Professeur, fatigué et manipulé, laisse tomber ses défenses et pose négligemment l’arme qu’il détenait. Assad l’accompagne dans son bureau, Zak restant en retrait. Il en profite pour prendre l’arme, et fouiller un peu le pavillon. Assad essaie pour sa part d’obtenir un objet antique de valeur de la part du Professeur, qui commence à être embrouillé (il pensait qu’Assad en avait un). Le ton monte légèrement. Zak découvre une pièce remplie de livres et de cartes. La plupart sont en espagnol. Un livre, en russe, a pour titre « Légendes & Vérités de la Fontaine de Jouvence ». Il envoie cette information à Assad, qui mentionne la Fontaine au Professeur. Celui-ci se fâche tout rouge, et expulse les deux intrus.

Il prend ensuite son téléphone pour contacter Andrew. Dehors, Zak informe Assad qu’il commence à en souper de la manière douce.

Conclusion

Une première partie un peu mollassonne à mon goût. J’ai lancé des pistes, mais je m’attendais à plus de chaos et de confrontation. Il s’agit sans doute d’erreurs de ma part. J’ai laissé du temps à Assad et Zak pour enquêter. Je ne regrette pas, parce qu’ils ont activé des contacts et tisser des liens, mais l’histoire avec le Professeur était étrange. J’aurais dû être plus méchant. Maintenant, quelle va être sa réaction et celle d’Andrew ?

Concernant Tomoko, j’ai raté le coche aussi, puisque qu’une information que je lui ai fournie (« elle cherche à savoir où tu en es dans ton enquête ») était incomplète. Dans ma tête, j’indiquais à Tomoko qu’elle cherchait à connaître les pistes suivies par Tomoko, et à l’éloigner des véritables pistes (voire abandonner l’enquête). Alors que le joueur a compris qu’elle enquêtait également. Je pense que Tomoko aurait été plus agressive avec la bonne information.

Les Faveurs n’ont pas été beaucoup jouées non plus, les joueurs essayant de trouver d’autres moyens d’obtenir les informations (négocier avec Hugo Lopez et Alessandra, notamment). J’ai également mal géré la divulgation de certains PNJ, qui auraient mérité un jet de « Mettre un nom sur un visage » (Minos, Schue par exemple).

Enfin, j’ai raté le coche avec mes deux PNJ les plus importants, Erin et Fraga, qui ne sont pas intervenus du tout (hormis le lancement de la mission de Zak et Assad).

Dans tous les cas, j’ai des pistes pour la suite. Tomoko est remontée, la livraison est pour la nuit prochaine, nuit de pleine lune, et Andrew va devoir gérer le Professeur et ses craintes. Calatto devrait pointer à nouveau le bout de son nez. Et ça va bouger du côté de Dodge Island !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *