Protocol Activé !

      Un commentaire sur Protocol Activé !

Ce billet va vous parler des jeux de la série Protocol, par Jim Pinto. Des jeux qui se comptent maintenant par dizaines, et qui proposent une façon de jouer différente du jeu de rôle traditionnel. Petit aperçu …

Protocol sans Eux

La série de jeux Protocol est une gamme de jeux de rôle proposée par Post World Games. Ces jeux sont proposés pour moins de 3€ pièces sur le site DriveThruRPG, en format PDF. Des compilations de plusieurs jeux sont parfois proposées.

Il s’agit de jeux « sans meneur et sans préparation », à la manière de Fiasco, par exemple. Mais en fait, on pourrait plus présenter le jeu comme un jeu pour un groupe de meneur, puisque tout le monde va avoir le même niveau d’autorité sur la partie, et dirigera des scènes.

Sans préparation ? Et bien, pas loin. Il faudra sans doute que quelqu’un lise les règles en amont, pour que la partie soit fluide. Par contre, il n’y a pas de scénario ni de personnages à préparer : tout cela se fera lors de la partie elle-même. On retrouve le même principe dans Death of Legends, par exemple.

Le Retour, un jeu Protocol

Comment se déroule une partie de Protocol ? Après le choix du cadre (j’y reviens plus loin), les joueurs vont créer leur personnage en tirant des cartes à jouer. Des tables aléatoires vont leur proposer des rôles, des motivations, des relations. Cela va construire la carte des relations qui servira de support à la partie. L’univers va également être conçu lors d’une phase de préparation qui propose de répondre à diverses questions.

Pas de caractéristiques ni de pouvoirs pour les personnages. Ici, on va interpréter le personnage et il n’y aura pas de lancer de dés. L’objectif n’est pas forcément de faire gagner son personnage, mais de le faire vivre de façon cohérente, en accord avec sa motivation, ses relations et l’univers.

Ensuite, à tour de rôle, chaque joueur va diriger une scène. Il devient en quelque sorte le meneur de jeu. Un tirage de carte va fixer le type de scène, son propos ou focus, ainsi que le lieu où elle se déroulera. Ces deux derniers éléments ne sont pas fixés en dur : il s’agit plus d’indicateurs d’ambiance. Une scène à propos de la Vengance, située dans une Église Abandonnée, par exemple. Quelle église, quelle vengeance, quelle signification à Abandonnée ? Tout cela est laissé libre à l’interprétation des joueurs, afin que chaque cadre de jeu puisse facilement être réinterprété différemment dans différentes parties (Rejouabilité ++ !).

Il y a 4 types de scènes dans les jeux Protocol, et ce sont elles qui donnent sa spécificité au jeu, je trouve. La Vignette est une scène d’exposition courte, sans dialogue. L’Interlude permet d’explorer la relation existante entre deux personnages. L’Interrogatoire offre la possibilité à un jouer de poser des questions sur l’intrigue, sur l’univers ou sur un personnage, à un joueur. Le tout via une scène qui peut être un interrogatoire, mais également une confession, la lecture d’un journal intime, ou même un rêve. Enfin, l’Ensemble propose de regrouper tous les personnages ensemble.

Une fois que chaque joueur a dirigé 4 scènes, la partie se conclut et il est temps de passer au Final. Une carte permet généralement de lever le voile sur un des mystères / objectifs de la partie, et chaque joueur enchaîne des vignettes pour raconter l’épilogue et ce qu’il advient de son personnage et d’autres.

Contrairement à Fiasco, qui peut proposer des parties avec beaucoup d’humour, de parodie, d’absurde (mais pas toujours), les jeux Protocol eux proposent des ambiances plus lourdes, plus intimistes, plus dramatiques. Chaque cadre a une ambiance propre, mais on retrouve souvent de la mélancolie dans les propositions. C’est pourquoi je trouve que la gamme complète très bien Fiasco et ses ambiances très différentes.

Cinq Épées Brisées, un jeu Protocol

Des cadres de jeu

Les jeux Protocol partagent tous les mêmes règles de base. Et, à l’instar de Fiasco, divers cadres de jeu sont proposés qui font varier l’expérience et permettent d’envisager des parties dans des univers ou des tons totalement différents.

Chaque cadre de jeu propose un pitch différent, qui trace les contours de l’intrigue et de l’univers. Une liste de Rôles pour les personnages permet également d’orienter l’histoire racontée. Pour bien définir les personnages, les liste de Relations et de Motivations sont également adaptées au cadre de jeu. Il est peu probable de retrouver un Mage dans un cadre contemporain réaliste, par exemple.

Parfois, certains cadres de jeu proposent des règles spéciales. Cela peut affecter la création de personnages, avec des secrets. Ou le déroulement de la partie, qui peut s’interrompre plus vite que prévu. D’autres encore influent sur le final.

Enfin, le cadre lui-même est défini par une liste de 10 questions. Ces questions servent à créer l’univers collectivement en début de partie, chaque joueur en sélectionnant une et y répondant. Le focus des scènes est également intimement lié au cadre, tout comme l’est la liste des lieux possibles.

Les multiples combinaisons possibles pour un cadre permettent d’envisager plusieurs parties sur celui-ci, avec des orientations radicalement différentes.

L’Épouvantail, un jeu Protocol

Tu peux me la faire en français ?

Les jeux Protocol existent en anglais.

Mais comme j’étais intéressé par ceux-ci, j’en ai acheté quelques-uns, j’ai traduit les règles de base, et j’ai contacté Jim Pinto pour avoir l’accord de les diffuser. Vous pouvez donc maintenant acheter les jeux Protocol en français !

Trois cadres sont actuellement disponibles, mais d’autres vont venir. Si le pitch de certains des jeux VO vous branchent, indiquez-les en commentaires. Je verrai à les faire monter dans ma liste. Je vais également essayer de faire varier les ambiances et univers.

Voici les pitches des trois premiers jeux :

Le Retour est un jeu de rôle à propos de soldats d’un univers fantastique revenant chez eux après une longue et éprouvante guerre. Du côté des perdants, les personnages vont devoir affronter l’adversité, la tension et le manque de ressources alors qu’ils traverseront des contrées ennemies et inhospitalières, passant par les routes ou à travers les étendues sauvages. Une longue route les attend, alors qu’ils n’ont plus que quelques écus en poche. Arriveront-ils à destination ? Seront-ils traités en héros ou en lâches ?

Le Retour sur DTRPG

 

Cinq Épées Brisées est un jeu de rôle à propos d’aventuriers lancés dans une longue quête inachevée, dans un univers de fantasy. Cette quête dure depuis des années. Les aventuriers sont vieux, fatigués et prêts à abandonner. Mais peut-être que la relique si convoitée repose au sein du prochain souterrain ? Chaque aventurier a sa propre motivation secrète expliquant son attachement à la quête, et celle-ci pourrait l’amener à agir envers le reste du groupe. La fin approche. Échouerez-vous tous ensemble ? Ou réussirez-vous tout seul ?

Cinq Épées Brisées sur DTRPG

 

L’Épouvantail est un jeu de rôle à propos de l’isolation et de la superstition. Les personnages sont des enfants de l’Amérique rurale qui ont maille à partir avec une « légende » locale concernant un Épouvantail. Celui-ci est-il réel ou n’est-ce qu’une légende ? Seul le final le dictera. Basé sur les mythes de Cropsey de Staten Island, ou du Slender Man, ce jeu repose sur les peurs infondées et les préjugés afin de créer un environnement à la fois instable mais également réconfortant.

L’Épouvantail sur DTRPG

1 thought on “Protocol Activé !

  1. Pingback: Gulix, chef du Protocol – Le Fix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *