#RPGaDay 2018 #8

      Aucun commentaire sur #RPGaDay 2018 #8

In english later

En ce mois d’août existe une tradition dans le milieu du JDR, depuis quelques années déjà : le RPGaDay. Le principe : une question par jour, à répondre sur un réseau social ou autre, à propos du JDR. Cette année, je vais essayer de m’y coller.

Je vais répondre aux questions en français proposées par D1000 et d100. Ce seront des posts courts, mais j’espère intéressants.

Comment faire pour attirer plus de joueurs dans le hobby ?

Tous les ans, je participe aux Utopiales de Nantes au pôle Ludique, où je propose des parties courtes de JDR. Peu m’importe le public (novice, débutant, initié …), je propose des parties « one-shots », avec un début et une fin clairs. Et sur des formats courts (1 à 2h).

Le JDR est surtout connu par le prisme des campagnes à rallonge, des jeux à niveaux (merci Baldur’s Gate et Cie), par ses grosses locomotives. Ce qui peut rebuter des gens curieux, mais ne souhaitant pas forcément s’investir sur le long terme. Le format court est là pour eux.

Comme ce que propose par exemple Johan Scipion avec ses démos de 15 minutes de Sombre. Il faut des jeux calibrés pour ce format-là. Avec des règles et un univers simples, mais pas non plus sans goût. J’ai écrit Gangs of Mutants of New York dans cette optique. J’ai mené deux parties d’une heure l’année dernière aux Utopiales, et ça tournait du tonnerre.

Il faut donc des formats courts, auto-contenus (mais pouvant être étendus) et des univers qui tape directement dans l’imaginaire collectif (et pas forcément dans les trucs spécialisés geeks).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *