#RPGaDay 2018 #17

      Aucun commentaire sur #RPGaDay 2018 #17

In english later

En ce mois d’août existe une tradition dans le milieu du JDR, depuis quelques années déjà : le RPGaDay. Le principe : une question par jour, à répondre sur un réseau social ou autre, à propos du JDR. Cette année, je vais essayer de m’y coller.

Je vais répondre aux questions en français proposées par D1000 et d100. Ce seront des posts courts, mais j’espère intéressants.

Le meilleur compliment que l’on vous a fait durant une partie

Le choc.

J’ai récemment mené une courte campagne d’Urban Shadows, lors de laquelle mes joueurs ont souvent eu à faire avec un dénommé Xavier Fraga, flic et mage, trempant dans plusieurs affaires louches, limite corrompu, et aux vices nombreux. Un PNJ récurrent, donc.

J’ai lancé des pistes sur le passé de ce personnage. Une vengeance, tout simplement. L’utilisation de la magie pour disposer des moyens de venger sa femme, tuée il y a 20 ans lors d’un affrontement entre vampires et chasseurs. Un dommage collatéral. Mais ces pistes ne furent pas vraiment suivies.

Et puis, une famille de chasseurs sans remords est apparue dans le paysage du jeu. Et un joueur a participé à une bataille rangée avec eux, quand un autre recevait l’instruction, par Fraga lui-même, de ne pas les suivre et d’aller ailleurs suivre une autre piste. Sans que le joueur ne réagisse. A la fin de la bataille rangée, suite à une erreur du joueur qui avait aidé les chasseurs, son personnage se retrouve enfermé. Isolé. Et l’autre joueur vient le retrouver. Alerté par les chasseurs : « Viens chercher ton pote. Tchao bye. »

Une heure plus tard. La scène est un carnage. Des morts partout. Un seul homme, de dos, à genoux. Il se relève, l’ambiance est très tendue. Le joueur arrivé sur les lieux est une Initiée. Elle sent la magie qui imprègne les lieux. Elle craint ce personnage inconnu, qui vient de faire ce carnage : toute la famille des Chasseurs est morte. Il se retourne. Fraga. Qui la croise. « Je suis pas d’humeur. Bonne soirée. »

Mes joueurs sont choqués. La partie s’arrête là-dessus. Un silence s’abat sur la table. Ils ne savent pas vraiment ce qu’il s’est passé. J’attendrai la fin de la campagne pour faire un débriefing, et révéler quelques intrigues en arrière-plan qu’ils ont manqué. Dont celle-ci. Réussir à surprendre mes joueurs de cette façon, et qu’ils soient sans voix, limite choqués, est le meilleur compliment qu’ils m’aient fait. C’est que mon boulot de MJ a été fait correctement. J’avais cette intrigue dans les mains depuis la création des personnages. J’ai attendu le bon moment pour la sortir. Et ce sont les joueurs qui me l’ont servi. Merci à eux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *