#RPGaDay 2018 #20

      3 commentaires sur #RPGaDay 2018 #20

In english later

En ce mois d’août existe une tradition dans le milieu du JDR, depuis quelques années déjà : le RPGaDay. Le principe : une question par jour, à répondre sur un réseau social ou autre, à propos du JDR. Cette année, je vais essayer de m’y coller.

Je vais répondre aux questions en français proposées par D1000 et d100. Ce seront des posts courts, mais j’espère intéressants.

Quelle mécanique inspire votre jeu le plus ?

Il y a quelques années de cela, alors que je reprenais le JDR, et que je n’avais pas vraiment d’expérience de jeux « nouveaux », je suis tombé sur Tranchons & Traquons. Une lecture saine, toujours aujourd’hui, pour ce qui est une de mes meilleures lecture de JDR. Et dedans, une règle de jeu que j’ai intégré dans ma façon de maîtriser.

« Toujours annoncer les conséquences d’un échec sur le jet de dé avant que les dés ne soient lancés. » Et oui, c’est tout con, mais ça a changé ma façon de jouer. Parce que cela implique de trouver un embranchement narratif intéressant à l’échec, et pas juste un « C’est raté. ». Parce que cela permet de faire sauter un jet de dé quand, au final, il n’est pas important. Si je ne trouve pas d’embranchement intéressant à l’échec, pourquoi demander au joueur de lancer les dés et au passage risquer de tomber à plat ?

Tous les jeux ne permettent pas forcément une application stricte de ce principe (Dungeon World et les autres PBTA par exemple), mais faire cette gymnastique avant chaque lancer de dé, pour savoir s’il y a un intérêt dans l’histoire à lancer les dés, est devenu pour moi nécessaire.

3 thoughts on “#RPGaDay 2018 #20

  1. Brauwan

    C’est vrai que Tranchons et Traquons c’est le bien, Je l’ai découvert en convention, mon mj Du moment avait alors inventé son propre univers autour. Ça a beaucoup changé ma vision du jeu de rôle, moi qui avait jusque là oscillé entre Warhammer, Esteren et Cthulhu.

    Reply
    1. gulix Post author

      Je l’ai souvent fait jouer en convention, notamment au Colloque de Bob, parce qu’il permet de rentrer rapidement dans le jeu, et est facile à prendre en mains. C’est un des jeux que je relis le plus dans ma bibliothèque et que je conseille le plus autour de moi.

      Je n’ai par contre jamais eu l’opportunité de le jouer en campagne, même courte, et j’avoue que c’est quelque chose qui me titille.

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *