[MotW] Pilote

      Un commentaire sur [MotW] Pilote

Hier soir, début de campagne de Monster of the Week. Deux joueurs seulement et début un peu chaotique suite à un retard. L’ambiance et l’univers seront dans le style de Supernatural. Cool, les joueurs apprécient la série autant que moi !

Un Duo de Chasseurs

Symon l’Expert est une sorte de Van Helsing bad-ass, vivant dans une grande propriété recluse au fin fond du Texas (genre la bâtisse de Texas Chainsaw Massacre).

Capri l’Épouvantail, adolescente télépathe, possédée par un esprit Extérieur mais soignée « en partie » par Symon. Si elle conserve le contrôle, ce n’est qu’au prix de gros efforts.

Après la création des personnages, il ne nous restait pas trop de temps, alors je suis parti sur une version express de mon scénario Les Protectrices de Saint-Bernard.

Richfield, Louisiana

Arrivés à Richfield, Louisiane (un petit changement par rapport au scénario, pour coller avec l’emplacement du refuge de Symon) pour en apprendre plus sur la mort de Léo Velasquez, ami et correspondant de Symon, les deux personnages ont appris qu’il était mort de manière naturelle. Ce qui les intrigue. Même le shériff Hartford, ami de Léo, ne cherche pas plus loin. Malgré l’insistance de Symon.

De nuit, les deux chasseurs décident de visiter l’église. Et trouvent le cadavre d’un SDF sacrément mis en pièce. Pensent à un loup-garou. Cherchent des traces mais n’en trouvent pas. Entrent par effraction dans le presbytère attenant à l’église. Trouvent une pièce verrouillée : l’étude du père Velasquez.

Capri y pénètre et se fait prendre dans un piège magique, qui la fait souffrir et la bloque. Des étincelles apparaissent sur sa peau. Symon se jette sur elle pour la sortir de la pièce, mais se fait électrocuter et projeter. Prenant le temps de mieux cerner la situation, et alerté par télépathie par Capri, il repère des symboles cabalistiques de protection, et les désactive. Le père Velasquez avait protégé son étude contre l’intrusion des Extérieurs, visiblement. Et Capri en héberge toujours une petite partie en elle. Une fouille de ce bureau révèle de nombreuses lectures, mais surtout un rituel de contrainte lié à des gargouilles. Des gargouilles ? Tiens, c’est quoi ce bruit ?

Gargouille, par Liquidnerve sur Deviantart

Après une fuite par la fenêtre, pourchassés par une des gargouilles, les deux chasseurs tombent sur la deuxième, dehors, qui garde le van. Les chasseurs se séparent, Capri retourne dans le presbytère et l’étude. Symon fait face à la gargouille, qui semble ne pas pouvoir s’éloigner de l’église.

Capri se fait surprendre par la seconde gargouille, mais s’en débarrasse par une déflagration magique après avoir été sonnée. Symon court vers la fenêtre du presbytère mais se fait faucher par le monstre. Heureusement, la gargouille dont Capri s’est débarrassée percute l’autre gargouille. Les deux chasseurs, sonnés, se précipitent dans l’étude. Symon détourne les glyphes déjà présents pour bloquer l’accès à la pièce aux gargouilles, sans blesser Capri. Une fois à l’abri, et malgré les coups de butoir des monstres, les chasseurs prennent le temps de relancer le rituel de contrainte. Les gargouilles se figent. Le repos est mérité.

Le lendemain, un groupe d’hommes s’affaire devant et dans l’église. Professionnels, accompagné d’un homme d’église. Les gargouilles de la nuit précédente sont revenues à leur place sur le toit de l’église. Et il n’y a pas de traces des autorités.

Capri, qui est entrée en contact avec l’esprit des gargouilles pendant la nuit, se rappelle une vision : quand le SDF a été tué, une autre personne s’enfuyait avec un paquet sous le bras. Serait-ce l’objet qu’étaient sensées protéger les gargouilles ? Qui était présentée comme la Clef d’Airain dans les notes du père Velasquez ?

1 thought on “[MotW] Pilote

  1. Capri

    Ça à été un début de mission de fou 🙂
    On prend doucement nos marques et on apprendre fonctionnement du jeu !! Vivement la prochaine qu’on Viennr à voir de ces sacrées gargouilles !

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *