[Utopiales 2018] Ghosts Without Master

      Aucun commentaire sur [Utopiales 2018] Ghosts Without Master

Dans le cadre des Utopiales, j’ai fait jouer une partie de Ghosts Without Master. Ce jeu est un hack léger de Swords Without Master. L’objectif ici était de proposer une autre ambiance, un autre univers tout en jouant une partie assez classique de Swords.

Je cherchais une ambiance ghotico-lugubre. Du Ravenloft et du Castlevania. Du Dark Souls. Du Seven to Eternity. Des anti-héros, des adversaires terrifiants, une ambiance malsaine et oppressante.

Je compte publier bientôt un document présentant plus précisément ce hack, mais, en gros, j’avais modifié les Tons Iconiques. Lugubre/Jovial est devenu Sinistre/Calme. Et j’ai limité grandement les effusions magiques en utilisant une magie unique, venue des esprits des ancêtres, plutôt sale. La Thanatomancie. Reposant sur les mêmes règles que le Pouvoir du RadX.

Le Casting

J’ai proposé ces pré-tirés aux joueurs. L’Homme au Chien et l’Écorce n’ont pas trouvé preneurs :

Illustration de Jay JiwooPark

Illustration de Dmantz

Illustration de Xiaodi Jin

Illustration de Siwoo Kim

Illustration de Even Amundsen

Illustration de Gerardo Zaffino

J’ai décrit un Univers dans lequel les Seigneurs, des entités terrifiantes et corruptrices, avaient pris le contrôle en utilisant le nom des gens pour les asservir. Les personnages n’ont plus de noms. Ou n’en ont jamais eu. Et sont donc libres.

L’Histoire

Les personnages ont eu vent d’une soirée organisée par le Duc, l’un des Seigneurs. Et ils ont bien l’intention de le déranger. Tout commence par la traversée d’un village dévasté par les troupes du Duc. Les villageois ont tous été empalés. Parce que l’un d’entre eux faisait un peu d’herboristerie. De quoi énerver certains personnages, et en déprimer d’autres.

La découverte d’une ruine leur servira de refuge pour la nuit, mais leur repos sera de courte durée. Un espion les a repéré, et les Cavaliers Noirs du Duc vont les attaquer dans un déluge de flammes et de violences.

Cet obstacle franchi, le groupe se dirige vers la ville du Duc, où ils trouveront son Manoir, et les horreurs qui s’y trouvent : natures mortes composées de cadavres, sol recouvert de membres découpés et animés, orgie en cours et le Duc, désarticulé et se balançant sur des chaînes au plafond. Un combat violent, sanglant et dérangeant s’engage. Trois aventuriers sortiront de cet enfer.

Voici les trames obtenues (je pique l’excellente idée au blog Fictive Fun) :

Trames de Ghosts Without Master

Retour d’expérience

J’ai eu peur. Parce qu’avant d’arriver à table, et le temps de déballer le matériel, j’avais trois joueurs très dissipés, trois potes que j’avais peur de ne pas arriver à canaliser. Mais quand ils ont compris que l’ambiance lorgnait sur Dark Souls, j’ai eu toute leur attention.

Les Ficelles du Métier, pour lesquelles je proposais deux options à chaque fois, n’ont pas été utilisées. Malheureusement. J’arrêterai de proposer des choix à ce niveau, cela ne fonctionne pas.

Sinon, bah ça a marché du tonnerre. L’ambiance était au rendez-vous. L’horreur, le malsain, la violence et la colère des personnages sont arrivées au diapason de ce que je voulais. J’avais rajouté les Styles d’Horreur et de Tragédie pour renforcer encore plus le thème, et cela a fonctionné.

Je publierai bientôt une version de ce hack plus complète, mais je suis content de l’effet obtenu. Le Pouvoir du RadX transformé en Thanatomancie a parfaitement fonctionné, et cela conforte mon idée que c’est un ajout possible à tout jeu basé sur Swords Without Master, une règle additionnelle facilement exportable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *