Une petite Éclipse

      Aucun commentaire sur Une petite Éclipse

Comme je l’avais annoncé dans le billet précédent, je suis donc retourné à Éclipse avec en tête de poursuivre mes tests autour de Face au Titan, mais aussi de remettre Les Orphelins du RadX sur la table. Et bien sûr, faire quelques rencontres, discuter, flâner.

Malheureusement, les imprévus de la vraie vie (chauffe-eau, maladie) vont faire que je n’arrive à Rennes que le samedi matin. Les Orphelins sont donc remisés à plus tard.

J’attaque la convention par une balade à travers les stands, et m’arrête à celui des Courants Alternatifs, où je discute avec le trio infernal de Trop Long; Pas Lu ! (Julien, Côme et Manuel), avec Thomas Munier qui me présente son GN Forestier (très tentant), avec Tiramisu et d’autres encore. Je repars avec le premier numéro du Fankenzine.

C’est l’heure de la bourse aux parties de l’après-midi. Avec un peu de retard, placé au début de la deuxième moitié de la liste, cinq joueurs se manifestent et je repars avec quatre. Un autre test à 5 participants, pour confirmer / infirmer. J’ai le plaisir de retrouver dans le groupe Talmo du podcast Des Luds et des Plums, que j’avais déjà croisé autour d’une table de Protocol aux Utopiales.

Face à Ménébraz

Je propose aux joueurs Ménébraz ou Jahadoo. La Montagne vivante est préférée, et nous nous lançons dans cette partie avec les dernières modifications. Ce sera la Compagnie des Rois, au sang royal (mais pas vraiment de roi légitime). Une partie avec de belles images et interprétations, qui a manqué de rythme par moment. Un problème de prise de parole que j’avais déjà noté à cinq joueurs. Et qui est donc confirmé. J’ai une idée pour dynamiser tout ça et ne pas laisser quelqu’un sur le bord de la touche. À tester !

La proposition de jeu a beaucoup plu, ainsi que le mini-cadre qui oriente tout en laissant très ouvert la création des joueurs. Je suis très content de ça. J’y reviendrai dans un billet très bientôt avec les évolutions du jeu suite aux tests.

La course

Après cette partie, je ne suis pas éternisé sur Éclipse. J’avais du monde à voir sur Rennes, et le démarrage en retard de la partie ne me permet pas de rester traîner. Dommage, on m’avait proposé un podcast TLPL … Mais le temps m’était vraiment compté …

Pour la partie du soir, c’était Jahadoo au programme, malheureusement ça commençait là aussi avec du retard. Et des malades encore plus malades à la maison. Je profitais du délai pour aller voir Johan Scipion et ramasser du Sombre. Une discussion très sympa autour du jeu, de son évolution. La lecture confirme tout le bien et j’y reviendrai sans doute.

Mauvaise surprise pour la bourse aux parties, je suis en dernière position. Un petit cafouillage, mais rien de dramatique. Je passe après du très beau monde (dont des parties où j’aurai volontiers été joueur). Plusieurs parties ne trouvent pas de joueurs avant moi (étrangement, elles étaient plutôt attirantes, les joueurs auraient perdu de leur curiosité). Il reste une dizaine de joueurs quand c’est mon tour, mais non, rien, pas un numéro qui se lève. C’est étrange, de mon point de vue. Il y avait une bonne demi-douzaine de parties proposées, aux formats et propositions très variées, mais la dizaine de joueurs restants faisaient la fine bouche … Bref …

Jahadoo, dessiné par moi-même

Tant pis, pas de Jahadoo, un retour en avance pour s’occuper des fiévreux à la maison. Et une Éclipse écourtée.

L’année prochaine, qui sait ce que je proposerai ? En tout cas, j’essaierai de me battre avec un pitch donnant envie pour avoir une meilleure place dans la liste. La bourse aux parties, c’est un exercice difficile, mais intéressant. Donner envie aux joueurs, faire réagir le public, ne pas perdre le fil.

I’ll be back …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *