Ressortir Warhammer Quest

mercredi 17 juillet 2013
Warhammer Quest

Warhammer Quest

Warhammer Quest est un jeu que j’ai beaucoup pratiqué quand j’étais adolescent. Cumulant plusieurs boîtes, nous avions à disposition de quoi faire de sacrés donjons. Ma première expérience de jeu de rôle, c’est par ce jeu que je l’ai eue. Et maintenant, j’ai envie de le ressortir. Les règles sont assez simples, mais je veux surtout faire de l’exploration, faire progresser mon personnage, buter du monstre à la chaîne. Donc, je ne veux pas être meneur. En fait, le mode coopératif de base me plaît assez pour ne jouer qu’avec lui.

J’ai encore à disposition toutes les tuiles du jeu, les portes qui font jonction, les cartes, mais en figurines, c’est un peu plus léger. Il me reste des peaux-vertes, j’ai de quoi faire en skavens, mais je n’ai plus qu’un minotaure, par exemple. Pour les nuées, il me reste quelques araignées, des rats, mais je n’ai plus de chauve-souris. Un ami joueur mort-vivant me les avait prises contre des skavens. Comment faire alors ?

Améliorer le mode classique

En relisant les règles, j’ai vu qu’il était facile d’améliorer le mode classique sans dénaturer le jeu. Au contraire, je pense que la méthode que je vais exposer peut grandement améliorer l’immersion. Tout d’abord, je trouve dommage de toujours trouver les mêmes types de monstres dans le donjon. De plus, pourquoi ces monstres seraient-ils ensembles ? Des minotaures avec des peaux-vertes ? Des skavens qui traînent par là ? Il faudrait que chaque donjon, chaque quête ait une véritable identité.

En examinant le deck des cartes Evénements, on peut voir la répartition suivante : 7 cartes Evénements, et 11 cartes Monstres. J’ai donc décidé de me passer de ce deck pour construire le mien. J’ai réalisé des cartes indiquant simplement si on tombe sur un Evénement ou un Monstre, le tout numéroté. Cela permet d’obtenir la même répartition, et ensuite de se référer au numéro pour déterminer précisément la rencontre. Ainsi, la même entrée ne ressort pas plusieurs fois. Pour l’instant, ces cartes sont très sobres. C’est voulu. Je veux les tester avant de, peut-être, les rendre plus jolies. Et en plus, là, elles consomment très peu d’encre.

Cartes pour Warhammer Quest

Cartes pour Warhammer Quest

Pour les entrées, comment faire ? Et bien, il suffit de s’inspirer des cartes existantes, et de les adapter à la quête et à sa collection de figurines. Vous n’avez que 6 guerriers orques ? Proposez au mieux 1d6 orques. Ou 1d3+3. Ou 6 ! Essayez d’avoir une ou deux rencontres de gros monstres (les minotaures d’origine), des trolls avec les peaux-vertes, des rats-ogres avec les skavens, des minotaures avec les hommes-bêtes, des kroxigors avec les hommes-lézards ... Il suffit de 11 entrées de monstres, dont certaines peuvent être redondantes, et vous voilà déjà avec un deck de monstres thématique, en accord avec votre quête. Faites de même avec les événements, en piochant dans ceux des cartes et ceux du livre de règles avancées.

Cette méthode est toute simple, facile à mettre en oeuvre, et permet de facilement s’adapter au groupe d’aventuriers. Les quêtes de niveau supérieur se préparent en piochant dans les monstres plus évolués, on peut facilement préparer des quêtes pour un aventurier ou deux en réduisant l’adversité. Vous souhaitez faire un donjon plutôt piégeux ? Augmentez le nombre de cartes événements dans le Deck. L’archive proposée avec cet article contient 28 cartes Monstres et 28 cartes Evénements. De quoi faire des Decks bien remplis. Pour ma part, j’ai imprimer ces cartes, puis les ai rangées dans des protège-cartes à dos opaque.

Télécharger le Deck Evénements

Et pour continuer ?

Pour continuer, j’ai d’autres idées. Je vais proposer une fiche éditable qui permettra de saisir des quêtes, en proposant ses monstres et ses événements. Cela me permettra de proposer mes quêtes, pour ceux qui veulent tester. Je dois également réfléchir à une méthode pour bien gérer la population de la pièce-objectif. Le design des cartes pourrait être amélioré aussi. Il est vraiment, mais vraiment, très basique.

Autre élément que je souhaite développer, les cartes de profil pour les monstres. Histoire de les avoir directement sous la main. Ce sera juste une reprise de la carte existante sous Magic Set Editor. Sans doute les cartes Evénements seront-elles aussi reprises sous cette forme. Et pourquoi pas les cartes Trésor. De quoi personnaliser encore plus son Warhammer Quest.

Et enfin, pour pleinement profiter du mode sans Maître du donjon, réaliser des cartes d’intelligence artificielle. En gros, actuellement, le jeu propose deux comportements pour les monstres. Je compte peut-être en proposer d’autres, et avoir des fiches permettant de facilement reproduire ces comportements en jeu.

Et puis, va falloir que j’attaque la peinture de mes héros pour plonger dans les profondeurs des donjons !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.