Les Spires - Episode 1

samedi 12 novembre 2016

Les Héritiers

Ksam le Colossal, qui écoute l’invisible. La devise de sa famille est "Le Destin est écrit". Personnage solitaire, sa carrure le fait néanmoins sortir du lot.
Darbane le Spontané, qui saigne de plomb. La devise de sa famille est "Fais bien et laisse dire". Impertinent, plus jeune que les autres, ses paroles ont déjà courroucé plus d’un adulte.
Daënem la Mystique, qui change de visage. La devise de sa famille est "Qui s’y frotte s’y pique". Seule fille du groupe, elle est la plus réfléchie d’entre eux.
Kardar le Téméraire, qui modèle le métal. La devise de sa famille est "Protège le faible". Ce grand cœur n’hésite pas à se mettre en danger pour les autres.
Mëlir le Sage, qui illumine l’obscur. La devise de sa famille est "Ne crains pas l’inconnu, mais méfie-toi de l’ignorant". Sociable, réfléchi, il réfléchit bien avant d’agir.

Le Cadre

Les Héritiers sont envoyés vers la Promesse d’Alase, un territoire qui se trouve au-delà de l’Aride Savane, elle-même au-delà des Vertes Prairies qui entourent Naëscence. Pour y arriver, un long voyage de plus d’un mois attend les voyageurs, qui remonteront la Sinueuse à bord d’un bateau à éther (un artefact des temps anciens, que plus personne ne comprend). Ils arriveront ainsi à l’avant-post d’Allombre, au pied du Mur d’Alase, une falaise gigantesque. La Promesse d’Alase se trouve en haut de cette falaise.

Sur le plateau, la végétation est luxuriante, et les Monts Perce-Nuage dominent le paysage. En continuant de suivre la Sinueuse, à travers la forêt de plus en plus dense et un terrain de plus en plus accidenté, on arrive aux Spires, une communauté impériale. Les Spires, au nombre de 7, forment un ensemble de constructions de pierre, creusées, qui s’élèvent vers le ciel et dépassent la canopée. Elles forment un cercle irrégulier, et en leur centre une huitième Spire, bien plus large et plus haute, les domine : le Phare.

Ce dernier a été le lieu de l’affrontement entre un Grand Wyrm et Alyön la Rouge, une Héroïne disparue depuis. Après avoir terrassé la bête, et partiellement détruit le Phare, elle épousa le Roi de Cairn, chef des barbares qui peuplent la forêt.

Les Wyrms vivent dans la forêt, mais leurs apparitions sont rares, voire inexistantes, depuis l’événement du Grand Phare. Les barbares, eux, ont forgé une trêve avec la communauté des Spires. Celle-ci, dirigée par la Vénérable Ma Donga, prêtresse des Pluies, vit de l’exploitation des Lotus. Ces plantes aux effets multiples se cueillent dans la forêt, les plus rares étant les plus dangereux à trouver. Et dans l’Empire, certains tueraient pour en acquérir. Les guildes marchandes ne s’y sont pas trompés, et ont envoyé des représentants sur place.

Les Spires forment également une barrière de protection contre les vents magiques qui descendent parfois des Monts Perce-Nuage. Comment, pourquoi, personne ne le sait vraiment. Et les dernières tempêtes datent de plusieurs dizaines d’années.

Le départ

Tout commence sur un quai de Naëscence, sous la pluie. Les Héritiers ont rendez-vous ici, et deux soldats en partance vers Allombre les accueillent. Pendant un mois et demi, ils partageront le même navire. C’est l’occasion pour les Héritiers d’échanger, d’apprendre à se connaître, même si certains se sont déjà croisés à un mariage, ou font partie de familles de l’opposition. Le lotus et son trafic sont même au centre des relations de certains.

Pendant le voyage, des rumeurs sur la Promesse d’Alase et les Spires s’échangent. Les vents magiques seraient canalisés par des plantes devenues intelligentes. Le Culte de la Pluie aurait réinvesti le Phare, réputé instable. Dans les temps anciens, il aidait à la navigation de vaisseaux volants. Les Wyrms serviraient de monture au Royaume de Cairn, et manger leur tête accorderait de grands pouvoirs. A propos du Royaume de Cairn, il est raconté que se couper les cheveux est considéré chez eux comme un sacrilège. Et qu’ils possèderaient une lance d’un métal unique, capable de tuer les Wyrms. Enfin, la Vénérable Ma Donga aurait eu un enfant avec un barbare. Serait-il caché dans les nombreuses grottes qui parsèment la Promesse d’Alase ?

Allombre est en vue. Les Héritiers vont quitter les soldats pour s’aventurer seuls dans la Promesse d’Alase. Le petit fortin d’Allombre pourra les accueillir pour une dernière nuit en territoire partiellement civilisé. Mais une mauvaise nouvelle les attend. L’élévateur, une antiquité des temps anciens qui permet de grimper la falaise en quelques minutes, est à demi immergée au pied de la cascade. Ni une, ni deux, Kardar le Téméraire décide de la sortir de là pour la réparer. Aidé de ses compagnons, il réussit à sortir la carcasse et à la tirer péniblement hors de l’eau. Mais la technologie est bien trop complexe pour les jeunes Héritiers, et ils n’entrevoient pas comment la réparer.

Le lendemain, une bonne nouvelle apparaît en la personne de Guri Dagoneff. Ce marchand de Lotus, qui se dirige vers les Spires, est monté sur une Grande Arachne. L’animal peut facilement supporter le poids des Héritiers, et sa capacité à se mouvoir sur toute surface leur permet de laisser derrière eux la falaise, et de pénétrer la jungle qui s’étend devant eux.

L’arrivée

Arrivés aux Spires, Dagoneff libère temporairement son Arachne, et laisse les Héritiers bouche-bée devant le spectacle des Spires. Avessander ’Avé’ Torico, un ancien soldat qui dirige la milice des Spires, vient se renseigner sur ces nouveaux visiteurs dont il n’a pas eu connaissance de l’arrivée. Il repère déjà Ksam le Colossal, qui pourra le seconder aisément. Mais l’insolence de Darbane le Spontané ne lui plaît pas. Et c’est avec joie qu’il accueille l’arrivée de Ma Donga, qui prend le relais pour présenter la communauté aux jeunes Héritiers.

L’âge avancé de la prêtresse surprend les Héritiers. Ma Donga connaît de plus leur identité, ainsi que leur arrivée. Elle leur explique qu’Avessander est un peu sur les nerfs suite à une attaque de quelques barbares il y a quelques jours. Attaque contre laquelle sa milice n’a rien faite, un chasseur séjournant aux Spires s’en étant occupé. Elle leur indique également que chaque Spire abrite une petite communauté spécifique : les Cueilleurs de Lotus, les Nourrisseurs, le Culte de Libana, la Milice et les Visiteurs.

Elle les mène à leurs quartiers temporaires, dans la Spire des Visiteurs. Ma Donga semble faire preuve de plus générosité envers Daënem la Mystique. Solidarité féminine ? Dans la Spire des Visiteurs, ils rencontrent également Otajin Fernel. Ce chasseur de monstres est ici pour abattre un Wyrm. Un travail de commande. C’est lui qui s’est occupé de l’intrusion barbare, récemment. Et demain, il doit partir à la recherche d’une cueilleuse de Lotus, qui n’est pas rentrée de sa cueillette. Représailles des barbares ? Sauf que les Héritiers lui parlent de l’élévateur, et des marques vues dessus. Les soldats d’Allombre avaient également entendus un cri terrible avant la chute de l’engin. Et Otajin imagine très bien le Wyrm d’eau qui pourrait faire sa fortune. Sauver la Cueilleuse ne fait plus partie de ses priorités, et il laisse ça aux Héritiers. Demain, il part à la chasse !

Après avoir couru dans les Spires, joué avec l’écho, c’est l’heure du repas. Et les Héritiers se sentent un peu mis de côté par le reste de la communauté. Un homme maniéré, propre sur lui, s’assoit malgré tout avec eux. Losho Abascatus, marchand de Lotus, et concurrent de Guri Dagoneff, vient faire connaissance avec les envoyés de l’Empereur. Il se plaint notamment d’une baisse du stock de Lotus, due notamment à une récente épidémie de fièvre, qui a nécessité d’employer le stock pour réaliser des infusions. Mauvais pour le commerce, d’après lui.

Au boulot !

Le lendemain, les Héritiers sont réveillés tôt. Ils doivent partir retrouver Sefirah Mil, une cueilleuse de Lotus disparue. Un guide de la communauté, Mabu, les accompagne. La forêt est dense, pleine de découvertes et de dangers. Et les Héritiers arrivent au cimetière de Tapirs où Sefirah avaient annoncé qu’elle était partie.

Un appel à l’aide est entendu. Tout de suite, Kardar le Téméraire se dirige vers lui ! Au fond d’un trou se trouve Sefirah ! Il y descend. Pendant ce temps-là, ses compagnons scrutent la forêt, et une horde de fauves, mi-loups mi-hyènes, les encerclent. Les Héritiers se défendent becs et ongles pendant que Kardar remonte Sefirah. Mabu se fait dévorer devant eux. Les animaux semblent en vouloir plus précisément à Kardar. Mais les Héritiers arrivent à les repousser. Quand un cor retentit dans la forêt. Les fauves se regroupent au pied d’un arbre. Un second appel du cor retentit, tout proche, et les fauves disparaissent dans la forêt.

Darbane le Spontané remonte du trou, où il a découvert le corps sans vie d’un barbare. Les Héritiers, guidés par une Sefirah choquée, reviennent aux Spires, où les attend un repas chaud.

Bilan

J’ai un peu rushé le final, et le combat n’a pas été aussi violent qu’attendu (merci l’option de Défense contre des Silhouettes à 0). J’ai également eu un peu de mal à gérer la combinaison d’actions "standards" (secourir Sefirah) avec des actions de combat. Et puis, je voulais introduire plusieurs PNJ, ce qui a pris du temps.

Les Héritiers sont cependant bien arrivés aux Spires, les joueurs ont apprécié, et les premières difficultés vont bientôt apparaître. J’ai pleins de fronts à disposition, ils ont mordu à plusieurs, et les rumeurs vont me permettre de bien compléter tout ça.

La suite, très bientôt !

Des images pour illustrer tout ça vont bientôt arriver. De plus, je ne divulguerai pas les dessous de l’histoire. Pour éviter les spoilers de mes joueurs, et parce que ces dessous évolueront sans doute avec le temps.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.