Double Séance, Double Meh

dimanche 27 août 2017

Je ne parle pas beaucoup cinéma sur ce blog. Parce que j’ai du mal à en parler de manière intéressante. Genre, ça se limite souvent à "J’ai bien aimé" ou "J’ai trouvé ça bof". N’est pas critique qui veut.

Aujourd’hui, je vais donc quand même vous parler de deux films. Disponibles sur Netflix, c’est là que je les ai chopé, histoire de changer un peu des séries (Iron Fist, Bloodline, Defenders, Scream, ...).

GI Joe : Conspiration

J’ai donc tenté GI Joe : Conspiration ... Je ne sais pas ce qu’il m’a pris. Je voulais un film d’action qui envoie, histoire de me reposer les neurones et peut-être choper des idées pour du JDR testostéroné. J’aurais mieux fait d’aller voir du côté de Fast & Furious. Ce qui suit a déjà été posté sur Warmania.

Alors y a des gentils super gentils (même que tous leurs copains sans noms meurent de façon trop horrible, et même le chef qu’a un nom, est sympa et meurt direct aussi en sauvant un de ses gars). Et des méchants super méchants (genre qui prennent la place de POTUS, qui tuent des gens gentils, qui ont super plan de ouf pour raser tous les pays). Y a aussi des ninjas. Un blanc qui est méchant. Un noir qui est gentil. Mais en fait, le blanc est méchant parce qu’un super méchant l’a fait devenir méchant, et quand il le comprend, il devient gentil pour trahir les méchants.

Bon, les trois gentils et les trois ninjas et un vieux colonel vont attaquer le G8 pour récupérer une malette et empêcher à 1 seconde près de voir toutes les capitales rasées par une super arme de la mort.


Le plan super ouf de Cobra Commander, le super méchant : réunion de désarmement nucléaire du G8, le faux président US demande à tous les autres de se désarmer. Ils veulent pas. Alors le faux Président, qui bosse pour Cobra, lance tous les missiles US. Alors tous les autres répondent pareil et balancent les leurs (bah ouais ils sont tous venus avec leur petite valise). Et puis le faux président US il appuie sur Auto-Destroy. Comme ça, c’est lui le gentil, et tous les autres ils vont détruire la planète. Mouahahahahhahaha ! Alors tous les autres ils détruisent aussi leurs missiles.
Et donc, y a plus aucun missile nucléaire dans le monde. Alors Cobra balance l’info : on a des super armes au tungstène cachées dans des satellites. C’est même pas des missiles, ça tombe tout seul avec la gravité. Et bam on défonce Londres ! Prêtez allégeance ou mourrez !

Et bim, y a trois GI Joe qui déboulent et font foirer le plan (et merci aux ninjas).

En fait, c’est tellement indigent au niveau du scénario que c’en est drôle. Et vu que c’est sous licence GI Joe, bah c’est comme si des gosses jouaient avec les acteurs en inventant le scénario.

A voir ? Si vous avez deux heures à perdre ...

Death Note

Une production Netflix. D’habitude, au niveau des séries, j’ai jamais été vraiment déçu. Alors, ça donne quoi niveau film ?

En préambule, j’y connais rien au manga. Le seul que j’ai à peu près lu était Monster, dont j’ai aimé l’accroche et le début, mais qui m’a vite saoulé à force. Et que j’ai abandonné.

Et donc, Death Note, le film. Alors la bande annonce envoyait du lourd. Y avait un peu de Donnie Darko, un peu de Destination Finale, et puis une touche propre. Mais dès l’entame du film, ça se gâte. Tout va trop vite. On ne prend pas le temps d’introduire les personnages, qui parfois évoluent super vite (le père qui devient le super-flic). Où sont vraiment caricaturaux (L).

On sent que le respect du matériel d’origine existe, dans la structure du récit. Mais justement, le film est trop court pour tout faire rentrer. Et on subit donc une succession de scènes trop rapides pour prendre de l’ampleur. En prenant son temps, sous forme de série, ça aurait été bien meilleur. Là, on n’est pas concerné, et au final c’est juste l’intrigue que l’on suit sans passion.

Raté. Là aussi.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.