Séries TV – Saison 2007/2008

      Aucun commentaire sur Séries TV – Saison 2007/2008

La saison de séries va bientôt recommencer, et je vais en profiter pour donner ici mon avis sur celle écoulée.

Certaines séries seront passées sous silence, tout simplement par non-visionnage. Je vais essayer de consacrer un petit mot à  toutes celles que j’ai pu regarder assidûment ou du coin de l’oeil.

L’ordre d’écriture est mon ordre de préférence, inversé. Je ne juge pas la série elle-même, mais bien la saison. Mes déceptions commencent donc cet article …

Pour les spoilers, j’éviterai de sortir les grosses intrigues, mais de petits éléments pourraient m’échapper. Vous êtes prévenus !

On va commencer par ces séries que je n’ai même pas regardé jusqu’à  la fin …

Bionic Woman – Saison 1

Bionic Woman

Suite au maxi-buzz de l’été dernier, et à  la présence de pas mal de gens de Battelstar Galactica dans l’équipe, j’avais décidé de regarder ce pilote. Bon, que dire, si ce n’est que je me sévèrement ennuyé. J’ai trouvé les acteurs mauvais, les scènes d’action mauvaises, le scénario mauvais. Ou non, pas mauvais, mais insipide. Les frais se sont arrêtés là .

Moonlight – Saison 1

Moonlight

Autant le pilote de Bionic Woman m’a ennuyé, autant celui de Moonlight m’a intéressé. J’avais rapidement accroché à  ce détective vampire, et les premiers épisodes introduisaient bien l’univers. Malheureusement, tout est allé trop vite, et j’ai lâché l’affaire au bout de 6-7 épisodes (je ne sais plus). La relation entre les 2 personnages principaux évoluait bien trop vite, et la série ne partait pas du tout dans la direction qui m’intéressait. J’aime être surpris, mais là , c’était pas mon truc.

La voix off incessante m’a aussi rapidement lourdé. Alors, j’ai zappé.

Jericho – Saison 2

Jericho

Série miraculée par ses fans, Jericho a eu le droit de terminer son histoire pour quelques épisodes supplémentaires. Cette série m’avait plu par son côté « complot et mystères » en saison 1, et fortement déçu pour l’aspect « soap ». En saison 2, après 3 épisodes, je n’avais même pas vraiment envie de connaître la suite. Pourtant, certains personnages sont très intéressants. Mais la série est devenue ennuyeuse et ne provoque plus chez moi d’attente particulière.


Après ces trois grosses déceptions, attaquons les séries que j’ai vu complètement. Je vous les présente dans l’ordre inverse de mon jugement, de la moins bonne à  la meilleure.

Heroes – Saison 2

Heroes

Fan de comic-books et de super-héros, Heroes m’avait bien appâté l’année dernière. La première saison était de nature correcte, mais traînait un peu en longueur. La seconde a démarré en marche arrière. Le début de saison était très poussif, et j’ai failli décrocher. Mais certaines intrigues m’ont fait tenir, et le résultat final me donne raison. Si elle conserve le rythme de la fin de saison, la saison 3 (basée sur les Vilains, ou les Méchants) devrait faire remonter la série dans mon estime.

Donc, s’il-vous-plaît, ne massacrez pas Heroes avec l’intrigue « Qui est le super-copain de Claire Bennet ? » ou « Peter au pays des Farfadets ». Et que les personnages évoluent comme Parkman, qui est un des rares personnages intéressants dans le début de saison avec Mr Bennet.

How I Met Your Mother – Saison 3

How I Met Your Mother

Ma sitcom préférée s’est cette année encombrée de beaucoup trop d’intrigues romantiques. La « love-story » entre Robin et Enrique Iglesias en début de saison n’a servi strictement à  rien. Même les gags s’y attachant tombaient à  plat. Ted s’enferre un peu trop dans son côté « J.H. recherche Femme Parfaite », et les seuls moments où il devient vraiment intéressant, c’est quand il va en piste avec Barney. Barney, c’est grâce à  lui que je regarde la série. Ses interventions font presque toujours mouche, et même si le personnage est mieux dévoilé cette saison (voir le final), il reste toujours cet électron libre capable de dynamiter un épisode.

Pour du How I Met Your Mother décalé, sauce Barney, contre du How I Met Your Mother romantique, mièvre.

Prison Break – Saison 3

Prison Break

Prison Break, c’est mon plaisir coupable. Déjà  la saison 2 s’était transformé en n’importe quoi passés les véritables épisodes de traque, là , c’est toute la saison qui est un grand bazar. Mais ça semble assumé, et l’abondance de cliffhangers fait que je m’accroche, et que je suis les aventures de Scofield et compagnie. Reste que certains personnages méritent d’être effacés rapidement, comme Sucré, l’imbécile heureux, ou Bellick la loque humaine. Je ne vois pas vraiment ce qu’ils pourront apporter pour la suite de l’histoire, mais je sens qu’on va encore se les coltiner.

Par contre, des questions de la saison 2 restent en suspens, comme cette scène de l’épisode final où l’on voyait des scientifiques parler des frangins Scofield et Burrows. Les scénaristes ont oublié cette scène ? Terminons le foutoir avec une saison 4 du même acabit, et gardons en mémoire la formidable saison 1.

My Name Is Earl – Saison 3

My Name Is Earl

Earl et toute sa clique m’avaient mis une belle claque avec le final de la saison 2, qui changeait profondément la donne de la série. Comment allait s’en sortir Earl ? La dynamique de groupe n’allait-elle pas être perdue ? Et bien non, au contraire. J’ai trouvé la première partie de la saison bien menée, et les intrigues bien pensées. La prison de Camden County diffère de celle de Sona (dans Prison Break), collant bien plus à  l’esprit décalé de My Name Is Earl. Parmi les personnages vraiment intéressants, je citerai surtout le directeur, véritable benêt sans autorité, qui offre des diplômes de remise de peine. C’est complètement irréaliste, mais on est dans My Name Is Earl

La déception vient néanmoins à  la sortie de Earl de prison. Les épisodes manquent d’imagination, et on s’attend à  quelque chose d’énorme, qui ne vient pas. Alyssa Milano joue bien, mais le rôle de Billie m’a semblé trop inconstant dans son caractère. Et le final de la saison, contrairement au précédent, est vraiment mauvais. Rien ne se passe, et rien ne donne envie de revenir … sauf Crabman, Randy, Earl, Catalina, Joyce et les autres habitants de Camden !


Voilà  pour l’instant mon bilan des séries de la saison écoulée. Ca ne s’arrête pas là , mais la suite arrivera plus tard. Je me suis arrêté au déceptions (grandes ou petites), et les prochaines séries seront celles qui m’ont vraiment botté.

En attendant, jetez un oeil à  ce top 30 réalisé par l’équipe de TV News, qui rejoint sur de nombreuses séries mon point de vue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *