24h de jeu

      Aucun commentaire sur 24h de jeu

J’ai participé le week-end dernier aux 24 heures du jeu à  Theix, près de Vannes. C’était la deuxième fois, après l’année dernière. Cette année, l’objectif était de tester des jeux plutôt familiaux et facile à  expliquer, à  même de sortir assez souvent à  la maison.

Mais j’ai commencé par un tournoi de Blood Bowl Team Manager ! C’est un jeu que j’apprécie beaucoup mais auquel je ne joue pas assez à  mon goût. Les parties étaient sympas, il y a eu de bons moments, et je finis bon dernier. Ma première partie était avec les Orques, la seconde avec les Nains. Deux fois troisième, dans des parties à  trois. Deux bémols sur le tournoi, cependant. La durée mal gérée, tout d’abord, avec un match de la première ronde qui a trainé en longueur. En attendant que la partie se termine, j’étais bloqué, ne pouvant pas trop rejoindre une partie d’un autre jeu. Ensuite, la révision des règles n’était pas appliquée, et c’est vrai que le jeu peut vite se déséquilibrer quand un joueur tire rapidement les améliorations bannies par la révision.

J’aurais aimé participé au tournoi de The Island, mais avec le retard pris sur le premier tournoi, j’ai préféré annuler ma participation. Il fallait en plus aller prendre la chambre et le repas du soir, le planning était légèrement compliqué. The Island est vraiment un excellent jeu d’ambiance pour 3/4 joueurs, avec beaucoup de mauvaise foi, de trahison, de fous rires. Une vraie réussite qui ressort souvent à  la maison.

Les Aventuriers du Rail

J’avais repéré plusieurs jeux sur Internet qui étaient potentiellement intéressants, et j’ai pu en tester un certain nombre. Par exemple, Les Aventuriers du Rail, un classique du jeu moderne, nous a convaincu. Simple, accessible, avec ce qu’il faut de challenge, et de compétition. King of Tokyo, de par son thème, me semblait parfait pour des parties avec des enfants. Mais la partie test n’a pas été concluante. Pas fan des lancers de dés à  conserver / combiner. Sur le même thème, Zorgl-Zilla de chez Perno m’a bien plus convaincu !

En petits jeux, nous avons également testé Amazones et Boomerang, deux jeux avec des principes d’enchères. Le premier est drôle par ses illustrations, mais le système ne nous a pas trop plu. Pour le second, il peut devenir intéressant, mais il faut un groupe de joueurs où tout le monde a sa petite stratégie. Pas assez casual je trouve.

Une bonne surprise a été Kingdom Builder, qui sous une apparence de gros jeu de stratégie / placement, propose en fait un jeu assez léger et facile à  comprendre, et surtout avec une grosse rejouabilité. Il est sur la liste de Noël !

Wey-Kick Football

On a également passé pas mal de temps sur les jeux en bois, toujours sympas, et une sorte de baby-foot aimanté, le Wey-Kick Football, a remporté l’adhésion de Hugo, 7 ans. Pas mal de temps a été passé également autour des jeux Haba et Djeco, à  destination des plus jeunes. C’est pas forcément du gros jeux, mais c’est court, divertissant, et pas idiot.

Mon côté mathématicien / informaticien a enfin trouvé son bonheur sur la table des Smart Games, des casse-tête solitaire à  la courbe de difficulté très bien gérée. Mon choix s’est porté sur Les Murailles de Troie, qui pourrait rejoindre ma ludothèque perso.

Les Murailles de Troie

Bref, un bon week-end de jeu (avant d’en attaquer un autre avec le Dungeonbowl Horreur Show d’Angers et le Dragonbowl de Nantes), avec de nombreux jeux testés (dont certains non-mentionnés). C’est le meilleur moyen pour savoir si un jeu peut nous plaire. On y retourne l’année prochaine, et on essaiera de se mettre à  du jeu un peu plus velu (Zombiecide, City of Horrors, Summoner Wars, X-Wings, Libertalia, …) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *