MSE – Extra et Styling fields

      Aucun commentaire sur MSE – Extra et Styling fields

Mon précédent tutorial est dispo sur le blog.

Quand on crée un style pour Magic Set Editor, il peut arriver qu’on ait besoin de variables spécifiques à  ce style. Pour l’instant, dans la construction de mes templates, je casais tout ça dans des variables lié au jeu (dans le mse-game). Ca fonctionnait, mais ce n’était pas forcément la bonne solution.

Créant actuellement un set original pour Warhammer Quest, j’ai décidé de travailler un peu plus la structure de mes templates. Vous pouvez d’ailleurs en suivre l’évolution sur github. Et j’ai donc découvert les extra fields et les styling fields.

Au niveau du contexte, je travaille sur un template pour un jeu nommé wquest, dans lequel je regroupe toutes sortes de cartes : magicitems, misc, monsters, dungeons, … Il y a donc des points communs entre ces cartes (un nom, une image, des règles spéciales, …) mais aussi pas mal de différences, de points spécifiques à  certaines cartes.

Extra Fields

Les Extra Fields dans MSE sont des champs supplémentaires que l’on peut rajouter dans un fichier de style. Ils se comportent exactement comme les fields que l’on définit dans le mse-game, et peuvent se voir adjoindre un style, sous forme d’image, de champ texte, de liste déroulante.

Je les ai utilisés pour définir mon image de background. A l’origine, j’ai défini un field au niveau du mse-game, que j’ai nommé bg_img. De type choice, il permettait de sélectionner l’image de fond, parmi les choix classic, variante1, variante2, variante3. Problème, ces noms n’étaient pas très parlants. Et si, dans un style, je voulais rajouter une image de fond supplémentaire, je devais la référencer dans la liste de choices du mse-game, ainsi que dans tous les styles (le choice devenant accessible).

Exit donc la variable commune à  tous les styles, j’ai créé, dans chaque style, un extra field de type choice contenant les possibilités de fond de carte. Au niveau de l’affichage, j’ai repris ce qui existait (le choice est transformé en image, avec un mask), et voilà , ça roule impeccable :



Tout cela se passe dans le fichier style. On rajoute un extra card field, qui se définit comme un card field, puis on a les extra card style. Si on a défini plusieurs extra card field, on les mettra tous ici à  la suite.

Tout cela est bien plus modulable !

Styling Fields

Dans le même ordre d’idée, on a les Styling Fields. Ces champs sont des variables intrinsèquement liées au style. Par exemple, dans mes cartes pour Blood Bowl, j’avais rajouté des variables pour gérer la taille des textes. Ces variables étaient accessibles par des menus déroulants qui ne retournaient aucune image.

Avec un styling field, on peut supprimer ces champs inutiles. Là  encore, on parle de variables propres au style, mais qui en plus n’apparaitront pas sur la carte. Par contre, on pourra facilement les utiliser dans des contrôles de condition pour certaines valeurs (tailles de polices, couleurs, …).

Pour mes cartes de donjon, les pièces peuvent avoir plusieurs formes : Carrées, rectangulaires longues, rectangulaires ramassées, … Je suis passé par un styling field pour utiliser un mask spécifique selon le type de tuile de la carte. De même, l’image de la tuile sera affichée dans un cadre différent selon le type de tuile.

Le styling field se définit au début du fichier de style. On peut avoir des champs de type choice, ou des valeurs numériques, ou du texte. Je suis parti sur un choice. Ensuite, dans la définition du style des champs, on peut récupérer la valeur du styling field, pour vérifier une condition, ou remplir une valeur (par exemple la taille d’un texte).

Exemple :



On mélange ici extra field et styling field. On peut voir des tests de conditions sur un styling field pour déterminer la taille et l’emplacement d’un champ (img_description), et l’utilisation de la valeur du choice réalisé pour générer un nom d’image (tile_border). Sky is the limit !

Renseigner un styling field

Les fields classiques se renseignent aisément en les sélectionnant sur une carte. Mais les styling fields ? Et bien, quand on est sur une carte, on dispose d’un onglet Style, qui nous permet de modifier le style appliqué à  la carte (en sélectionnant un autre style lié au même mse-game).

Si on a inclus des styling fields, on peut aussi les voir apparaître dans la section Styling options. Et c’est en modifiant ces informations que l’on pourra jouer avec nos nouveaux champs de style !

Modifier un style

Attention cependant ! La case à  cocher Options specific to this card est assez importante. Si elle n’est pas cochée, toutes les cartes de votre deck seront modifiées à  la volée. De quoi mettre du bazar, sauf si c’est voulu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *