#RPGaDay 2018 #22

      Aucun commentaire sur #RPGaDay 2018 #22

In english later

En ce mois d’août existe une tradition dans le milieu du JDR, depuis quelques années déjà : le RPGaDay. Le principe : une question par jour, à répondre sur un réseau social ou autre, à propos du JDR. Cette année, je vais essayer de m’y coller.

Je vais répondre aux questions en français proposées par D1000 et d100. Ce seront des posts courts, mais j’espère intéressants.

Quelle mécanique sans dés vous plaît ?

J’ai rarement joué à un jeu sans dé. Même Fiasco utilise des dés (mais pas dans sa future version). Mais il arrive assez souvent qu’un jeu propose une mécanique sans dé intéressante.

J’ai beaucoup apprécié la mécanique autour de la Corruption dans Urban Shadows. Jeu PBTA, Urban Shadows propose de nombreuses actions sur la forme « Quand tu X, alors lance 2D6+Y ». Une mécanique avec des dés. Mais pour la Corruption, c’est différent. C’est entièrement entre les mains du joueur, qui peut choisir de gagner, ou non, de la Corruption.

Chaque livret de personnage dispose d’une Action de Corruption, qui lui fait gagner des points de Corruption.

  • Chasseur : Quand vous blessez un mortel en pourchassant le surnaturel, gagnez en Corruption.
  • Vampire : Quand vous vous nourrissez sur une victime non consentante, gagnez en Corruption.
  • Fae : Quand vous rompez une promesse ou mentez ouvertement, gagnez en Corruption.

Les joueurs ont toujours le choix de ne pas laisser libre cours à leurs penchants. Ils savent ce qu’ils encourent. Et tout gain de Corruption dans le jeu découle d’un choix du joueur, et pas d’un jet de dé. Et avec la Corruption se débloquent des Actions de Corruption, aux effets très tentants, mais qui génèrent aussi de la Corruption.

C’est un mécanisme génial. Parce que, comme leurs personnages, les joueurs sont tentés. J’ai eu à ma table un Loup-Garou qui refusait de se laisser aller, et un Damné qui embrassait au contraire sa Corruption. Le choix est entre les mains des joueurs, tout comme leurs personnages ont le choix de sombrer ou non.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *