Avent 2019 – #2 Trophée(s)

      Aucun commentaire sur Avent 2019 – #2 Trophée(s)
Ouverture du Calendrier ! Trophée(s) Le Fix quotidien Crépuscule meurtrier Coups d'un soir Soyez maudits ! Jamming

Il y a quelques mois, la communauté du Gauntlet a sorti, dans sa publication régulière Codex, un jeu basé sur Cthulhu Hack et prénommé Trophy. Je l’ai lu.

Ce ne fut pas une révélation, mais ce fut une lecture passionnante. Le jeu propose de jouer des aventuriers, qui s’enfoncent dans une forêt sombre et menaçante, pour y dénicher des trésors fabuleux. Mais en fait, ce sont eux les trophées. La forêt va mettre la main sur eux et, au mieux, ils en ressortiront fous et traumatisés.

Le jeu propose un système très léger, rapide à mettre en place et amenant véritablement à une spirale auto-destructrice. Plus on s’enfonce dans la forêt, plus on s’enfonce dans la folie et l’horreur.

Des scénarios et des compléments de jeux (nouveaux objets, motivations, carrières …) sont régulièrement proposés, à chaque fois avec un thème fort central. Car un scénario se construit autour d’un thème : Sommeil, le Pays des Merveilles, le Vide, le Travail …

Un scénario pour Trophy, ou Incursion, n’a rien de linéaire. On y trouve des propositions de scènes, de stimuli, des folies. Mais on y trouve aussi une construction circulaire, en 5 cercles, qui amèneront les personnages vers la folie finale. Pour les anglophones, une série d’articles sur le blog de The Gauntlet explore les premiers cercles (1, 2 puis 3).

Trophy ne devrait plus trop tarder sur Kickstarter, où il sera proposé dans un trio de livres. Trophy Dark, dont je vous ai parlé. Trophy Gold, une variante OSR qui se focalise sur l’exploration de donjons, les pièges et les richesses. Une toute autre expérience. Et enfin, Trophy Loom sera une exploration de l’univers créé, de manière collaborative, autour de Trophy.

L’aspect collaboratif est au cœur de la conception de Trophy. Et de nombreuses incursions ont été créées pour le jeu, certaines sortant complètement de l’univers esquissé pour aborder d’autres choses. Regardez la collection que Matthieu B. commence à recenser. Un concours de création avait d’ailleurs été lancé il y a quelques semaines, et certaines contributions intègreront la gamme.

Le jeu est également librement hackable, sous licence Creative Commons, et propose de sa propre gamme de hacks : Rooted in Trophy. Tout cela a amené la possibilité de voir une version française du jeu arriver !

Grâce à une traduction de Matthieu B. et une magnifique mise en page de Nicolas Folliot, il est possible de découvrir dans la langue de Baudelaire Trophy Dark, renommé en Trophée Sombre. Pour cela, rendez-vous sur itch.io.

Si vous avez fait attention au titre de ce billet, vous avez remarqué le pluriel. Et vous avez sans doute vu que je parlais également de Trophy Gold dans l’article. Et bien, nos trublions francophones ont bien évidemment traduit ce dernier, que vous pouvez trouver au même endroit, renommé Trophée Doré.

Voilà comment bien commencer un calendrier de l’avent, non ? Deux jeux complets, gratuits, dans la langue d’Alexandre Dumas ! Et je n’y suis pour rien !

Bonne lecture ! Et faites attention à ne pas trop vous enfoncer dans la forêt …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *