Avent 2019 – #17 La fête du cinéma

      Aucun commentaire sur Avent 2019 – #17 La fête du cinéma
Ouverture du Calendrier ! Trophée(s) Le Fix quotidien Crépuscule meurtrier Coups d'un soir Soyez maudits ! Jamming Indécent Dans l'espace ... Un donjon sur le pouce Let's dance Des codices à n'en plus finir ! C'est pas du JDR ! La rencontre de deux mondes La rencontre de deux mondes Des voix dans le lointain La petite souris va passer Les enfants terribles Et si je devais en garder 10 Au bout du chemin What's in my brain ? What's in their brains ?

Le JDR comme au cinéma ! J’ai déjà pas mal parlé sur ce blog de Sombre, le JDR qui propose « La peur comme au cinéma ». Mais aujourd’hui, c’est d’un autre jeu, qui n’a rien à voir, que je vais parler.

Le Pop Corn ! Ou plutôt, Popcorn ! Un JDR par World Champ Game Co.

Popcorn a pour ambition de vous faire vivre un blockbuster hollywoodien. Une histoire en 3 actes, classique, telle qu’on en trouve au cinéma de nos jours. Le genre d’histoire où les personnages principaux ne meurent pas, où il y a clairement un rôle principal, une histoire balisée.

Popcorn est un jeu sans meneur, sans préparation. Et on pourrait même dire sans personnage. Du moins sans personnage attitré. Le casting d’une partie sera partagé entre tous les joueurs.

Ce casting, c’est ni plus ni moins que le B.A.-BA du blockbuster : un personnage principal, quatre secondaires (celui qu’il désire, celui qui l’admire, celui qui conseille, celui qui est là pour sa gueule). Et puis une structure standard : scènes d’introduction, Découverte, scènes de développement, Tournant, Résolution.

Et comment on joue ? Et bien, comme pour Fiasco, il n’y a pas de système dédié à la résolution des actions. On joue comme on le souhaite, en racontant l’histoire des personnages. Il y a néanmoins des contraintes, apportées par des cartes et quelques dés. Ces éléments vont nous amener à consulter un Cadre de jeu (tiens, comme dans Fiasco !) qui nous apportera des thèmes, des tons, des idées, des accroches pour nos scènes.

Et donc, comme pour Fiasco, ces Cadres sont la pierre angulaire du jeu. On trouve pour l’instant trois cadres officiels : Love after the bombs, mettant en scènes des ados dans un décor post-apocalyptique, Cancelled, qui traite d’une sitcom à la Seinfeld, et enfin A most wonderful time, qui parle d’un Noël à sauver.

Pas forcément exceptionnel comme choix de départ, mais une Jam a été lancée pour créer de nouveaux cadres !

Je n’ai pas encore eu l’occasion de tester Popcorn, mais ce cadre autour de Noël m’inspire. Qui sait ? Il apporte une variation intéressante de Fiasco, pour jouer autre chose que des ratés. Et sa proposition de partager le casting peut se révéler intéressante.

Popcorn est disponible gratuitement sur itch.io jusqu’au 25 décembre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *