Le mystère du 23e étage

      Aucun commentaire sur Le mystère du 23e étage

Il y a plusieurs années déjà, j’ai découvert Monster of the Week, le PBTA des chasseurs de monstres qui s’inspire de Buffy, des X-Files ou encore de Supernatural. J’ai produit une série de mystères adaptés, sur un format « 2 pages » : les Mystères pour la Route.

Ces mystères présentent une situation mystérieuse dans laquelle plonger les personnages, avec des PNJ, des lieux à découvrir, une ambiance, un monstre à affronter. J’ai pu les utiliser en campagne comme en one-shots avec succès.

Quand Monster of the Week a été officiellement traduit par les Deadcrows, un bestiaire original a été proposé lors de la souscription, ainsi qu’une série de cadres. Ces cadres proposent un scénario d’introduction pour un nouveau groupe de personnages, chacun dans une ambiance particulière souvent inspirée d’une série TV (Buffy, Carnevale, Fringe …). En une trentaine de page, on a une situation mystérieuse, des PNJ et des lieux, des idées pour poursuivre en campagne et des pré-tirés.

Bienvenue à Global Corp

Et donc, les Deadcrows ont lancé une « seconde saison » pour leurs cadres, et m’ont demandé d’y participer. J’avais plusieurs idées de cadres. Je ne souhaitais pas proposer un mystère générique. Le format des cadres permet de proposer autre chose, comme amener le jeu dans un cadre différent du cadre « par défaut ». Et j’ai cherché parmi mes visionnages de séries ce qui pourrait coller.

Vous connaissez Better Off Ted ? Vous devriez ! C’est en tout cas l’inspiration principale du cadre que je propose. Avec également une grosse touche de The Office pour le mystère.

Le cadre que je propose vous plonge chez Global Corp, une multinationale touche-à-tout, même à l’ésotérique. La fiction ne sort pas de l’immeuble de l’entreprise, qui n’existe nulle part et dans plusieurs villes à la fois. Une technologie de division de l’espace propriétaire. Vous allez incarner des agents du Service de Maintenance Spéciale (le SMS), responsables des anomalies que l’on rencontre parfois dans les entreprises qui jouent avec les dimensions parallèles : matériel possédé, parasite mental, monstres interdimensionnels et autres étrangetés.

Pour le mystère, on plonge dans une ambiance à la The Office. Un meurtre étrange et gore dans un bureau de papeterie. Des employés plus enclins à jouer leur carte d’avancement perso, à colporter toutes sortes de rumeurs et à essayer de survivre pour pouvoir profiter du weekend à venir.

Mystère corporate et humour noir au programme.

Le cadre est disponible en pdf sur drivethrurpg, et sera disponible prochainement en version papier. D’autres cadres sont également disponibles, par d’autres auteurs francophones.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *