Lectures de Rôle #30 – #5StarJuly 3/6

      Un commentaire sur Lectures de Rôle #30 – #5StarJuly 3/6

Suite à un tweet d’Epidiah Ravachol, j’ai décidé de me lancer dans un projet de vider un peu ma pile à lire en proposant mes courtes reviews habituels dans un #5StarJuly / #Juillet5Étoiles. Un jour, une review, 5 étoiles. Des jeux itch pour la plupart. Mais peut-être (sans doute) pas que des jeux. Ce sera en 6 parties, pour ne pas noyer les propositions dans des articles à rallonge. Avec une mise à jour des articles au jour le jour.

Le premier article est par là, et le second par ici.

11 Juillet – Dicier par Speak the Sky

Pour cette nouvelle salve de reviews, ce n’est pas d’un JDR que je vais parler. Ce n’est même pas d’un jeu que je vais parler. Non. Mais ce dont je vais parler ici est un atout important pour toute personne souhaitant rédiger un texte de JDR.

Dicier est une police d’écriture remplie de symboles. Ne cherchez pas à en faire une police de texte, ce n’est pas son objectif. Non, il s’agit d’une boîte à outils pour vous permettre d’intégrer des symboles de jeu dans votre texte : dés, dominos, cartes, et pleins d’autres.

Là où Dicier fait vraiment fort, c’est dans sa facilité d’accès. On ne va pas chercher dans la liste des symboles de son logiciel de mise en page celui que l’on cherche. Non. Tout se fait par des mots-clés, facile à retenir : NON_ET, SIX_HEARTS … Oui, il y a même des symboles en français ! Et tout ça se retrouve dans un guide ultra-complet de 97 pages fourni avec la police. Le tout sous une simple licence d’attribution.

Dicier n’est pas encore dans mes projets, mais il vient de rejoindre ma bibliothèque de polices et sera très rapidement utilisé.

Dicier est disponible sur itch.io

12 juillet – Dark Highway par Srois

Dark Highway est un jeu pour deux personnes. Inspiré par Duel (le film de Spielberg), le jeu raconte le retour d’une fête, seul dans sa voiture, sur une route qui devient de plus en plus étrange, alors qu’un camion menaçant apparaît dans notre rétroviseur.

Le système de jeu repose sur une poursuite et un duel à base de cartes standards. On va s’enfoncer dans l’horreur alors qu’on se rapproche d’une zone safe (notre domicile). Un des joueurs joue le conducteur, l’autre va jouer … le DJ d’une étrange radio. Celui-ci va commenter l’histoire, les événements, décrire la route tout en jouant son rôle de DJ.

Cette originalité donne un ton particulier au jeu, en proposant un rôle intra-diégétique au meneur. Il manque peut-être un peu de matière au jeu, qui tient sur une page : des tables aléatoires, des conseils pour la montée en tension. Mais il y a suffisamment de bonnes idées pour mériter le coup de projecteur !

Dark Highway est disponible sur itch.io

13 juillet – Ranger Hearts par Robert Carnel

Voilà un jeu presque brouillon, peu mis en page, mais qui a su attirer mon attention par des détails de design qui mériteraient d’être développés. Dans ce jeu, on joue des Rangers qui ne sont rien d’autres qu’une version libre de la Garde de Nuit du Trône de Fer : un ordre ancien patrouillant une zone sauvage, empêchant le retour d’un mal ancien.

Le jeu, dans la V3 que j’ai consulté, se sépare en 3 parties. La première concerne la création du cadre, la seconde les Rangers et la dernière le MJ.

La création du cadre m’a vraiment plus. On commence par une carte vierge, et chaque joueur va y rajouter des éléments. Un lieu du passé, un repère naturel, un lieu d’habitation … Chaque catégorie est logique, et va permettre de construire en commun, très rapidement, la zone de patrouilles. C’est simple, efficace, et les quelques exemples donnent bien le ton. On va aussi définir le mal ancien, et l’Ordre des Rangers, à travers des préceptes là aussi à définir. Quels sont les commandements de l’Ordre ? Quelles sont ses caractéristiques ?

Ensuite vient la création des personnages. C’est un peu light, et si on est sur du PBTA, il faut noter qu’il n’y a pas de caractéristiques établies, par exemple. Il manque peut-être un peu de travail ici. Mais la gestion des relations, des dettes entre Rangers, et aussi (surtout ?) la gestion du passé m’ont extrêmement parlé. C’est mécanique, mais juste ce qu’il faut pour initier de l’histoire. Chaque ranger a un passé, le cache plus ou moins, et va le raconter à travers flashbacks et anecdotes. Pas besoin de le construire à l’avance, ça arrivera ensuite.

Concernant le MJ, on est sur des principes standards de PBTA, qui collent à la fiction mais ne sont pas très développés. Ranger Hearts n’est pas un jeu complet, mais qui a déjà lu un PBTA saura recoller les morceaux et voir tout le potentiel derrière. En tant que game design, il y a d’excellentes idées bien agencées.

Ranger Hearts est disponible sur itch.io

14 juillet – Push the Devil away par mwattwles

Et voici un nouveau jeu Push ! Y en aura-t-il un par billet ? Et bien, peut-être !?

Bref, afin d’alimenter mes réflexions autour de ma réécriture des Orphelins du RadX, je lis du Push et je vois ce que chacun en a fait. Dans Push the Devil Away, on va jouer des entités qui se partagent le corps et l’esprit d’un détective du paranormal. Et manque de chance, le Diable a aussi choisi cet hôte et ne compte pas le partager. Il va falloir jongler entre les différentes entités (chaque joueur) et repousser le Diable.

J’ai été légèrement déçu par la génération des personnages, qui manque un peu de folie. Il y a cependant l’Agenda, qui est un objectif personnel à chaque entité, qui est une bonne addition. Le jeu propose par contre des sous-systèmes intéressants. A chaque prise de contrôle par une activité, un lancer de dés doit être réalisé. Avec des conséquences dédiées comme des nausées, des vomissements, l’arrivée inopinée d’une voiture ! De même, quand on réalise une action, le personnage/entité peut devoir rendre le contrôle à un autre, ou favoriser l’émergence du Diable ! Le détective/hôte peut aussi reprendre le contrôle !

J’ai beaucoup plus aimé les matrices. Les. Il y a une matrice permettant de définir l’introduction du mystère, une autre de prompts pour générer les scènes. Il y a beaucoup plus d’ambiance dans ces tables, qui amènent avec elles un micro-univers.

Proposer des mini-systèmes qui gardent le principe du Push, avec des conséquences dédiées, cela peut donner une touche et un ton particulier à un jeu. C’est une excellente idée. Voilà donc un jeu Push qui amène de nouvelles idées, intégrées au thème du jeu. A découvrir si le système Push et son unique résolution vous semblent light.

Push the Devil Away est disponible sur itch.io

15 juillet – Scraps par Cezar Capacle

Scraps est un jeu de rôle pensé pour le solo, mais facilement adaptable à du jeu coopératif. Il s’agit d’un jeu d’exploration qui mélange habilement un système à la Forged in the Dark avec du Tétris. Oui, du Tétris. On y incarne un scrapper, qui va explorer les contrées alentours à la recherche de matériaux rares, afin de pouvoir mener à bien des projets de construction pour sa communauté. Et ces matériaux arriveront sous la forme de pièces de Tétris, à stocker dans son inventaire et à réutiliser pour compléter ses projets. La mécanique à ce sujet est simple et permet quelques spécificités (cases qui dépérissent, disparaissent, perdent de la valeur …).

A côté de ça, le jeu propose un univers Solar Punk assez enchanteur. Le conflit y est absent, sous toutes ses formes. Et cela imprègne à la fois les mécaniques, les relations avec l’environnement et les autres communautés, mais aussi la proposition de jeu. On va explorer une planète très spéciale : construite en mixant des éléments depuis des tables aléatoires, on va voyager vers un univers hautement fantastique et presque onirique. C’est rafraîchissant et bien mené, avec des exemples bien fournis qui proposent un exemple d’exploration.

Parce que l’exploration sera au coeur de l’expérience. Des hex, des ressources à dépenser pour voyager, des ressources à récolter (en espérant que la planète accepte notre demande). C’est bien mené, avec de nombreuses actions pour gérer tout cela. Ces actions suivent toutes les mêmes mécanismes, avec des marqueurs qui montent et descendent. Tout en restant dans une ambiance pacifique, optimiste, mais qui peut parfois se révéler douce-amère.

Si vous aimez les jeux d’exploration en solitaire, tout y est présent pour vous fournir de belles heures de jeu.

Scraps est disponible sur itch.io

1 thought on “Lectures de Rôle #30 – #5StarJuly 3/6

  1. Pingback: Lectures de Rôle #31 – #5StarJuly 4/6 – Le Repaire de Gulix

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *