Dungeon World - Session 0

dimanche 11 juin 2017

Une nouvelle campagne de JDR étant lancée, dont je suis le meneur de jeu, j’ai décidé de rédiger un compte-rendu de chaque partie.

Voici celui de la première, la Session 0. Texte brut, pas d’illustrations (pour le moment).

Partie du 31 mai 2017

Session 0 de la campagne de DW

Création des personnages et plongée dans l’action

Cette session un peu particulière a été laissée entre les mains des 4 joueurs, qui ont chacun choisi leur classe de personnage, ainsi que les détails de celui-ci. Puis, par le biais de questions diverses et variées du MJ, les personnages et l’univers ont pris en consistance. Voici ces personnages …

Le Prêtre : Malégor le Sacrifié

Joué par Louis (Lamekir)

La classe du Prêtre est une variante du Clerc, qui n’utilise pas de liste de sorts mais une magie freeform a la place.

Sa divinité est Devintus, le Double-Face. Il représente la Fatalité, et contrôle le Passage vers l’au-delà. On compte nombre d’assassins parmi ses adorateurs, mais également des voleurs, des fermiers, qui voient en lui celui qui contrôle le Hasard. Ses ennemis sont les Morts-vivants et ceux qui les contrôlent et les convoquent. Devintus est une divinité crainte, qui requiert le don de la vie ou de la mort comme offrandes. Devintus est une divinité mineure et crainte, dont les rares chapelles et autels sont généralement situés à l’écart.

Malégor est né dans le petit village de Meervold, où les superstitions ont encore largement cours. Le jour de sa naissance était placé sous un mauvais présage, et il fut confié au bon soin du monastère de Devintus tout proche. Là, il reçut l’enseignement du Double-Face, et fut marqué au visage du symbole du Double-Face. Malégor est revenu il y a quelques mois du continent de Croinia. Son culte l’y avait envoyé pour obtenir des informations de première main sur cette nouvelle terre. Il est depuis revenu, et a fait la connaissance de Skeetss sur le chemin du retour.

  • Il est intéressé par Huit, qu’il pense voué à un destin singulier.
  • Il se doit de protéger Skeetss, fraîchement arrivé dans le coin.
  • Il considère qu’Eyrin doit prendre garde à ne pas chambouler le destin.

Le Chevalier Creux : Huit

Joué par Christian (Yartashi)

La classe du Chevalier Creux est une création originale de ma part, disponible sur mon blog et sur DriveThruRPG.

Huit est donc un Chevalier Creux, une armure animée douée de conscience, abandonnée par sa créatrice divine à la suite de la Guerre Divine. Stellaris était une divinité représentant les étoiles et les constellations, au clergé exclusivement masculin. Neutre pendant le conflit divin qui eut lieu il y a quelques siècles, elle disparut à l’issue de celui-ci, laissant seuls ses Chevaliers Creux, qui avaient pour mission de la protéger.

Huit est depuis devenu un Chevalier Errant, louant ses services et arpentant les routes pour passer le temps. Son armure est sombre comme la nuit, et les pointes qui l’ornent représentent une constellation. Depuis quelques mois, il travaille pour un dénommé Lanmagus. Il sert de garde à des nobles sur des trajets répétés, et se fait largement avoir sur le salaire offert par son employeur.

Récemment, sa dernière mission a mal tourné. Obnubilé par des signes aperçus parmi les étoiles, Huit n’a pas su protéger son client des assassins qui se sont jetés sur lui. Ceux-ci n’ont d’ailleurs pas fait attention à lui, et Huit s’en veut depuis. Il n’a pas recontacté son employeur depuis.

  • Huit trouve Skeetss mystérieux.
  • Il trouve que Malégor se met en danger, et doit être protégé.
  • Quant à Eyrin, il ressemble à une vieille connaissance.

Le Reptilien : Skeetss-Cha

Joué par Benoît (Bob Layne)

Skeetss est un Reptilien, originaire du continent de Croinia. Il a une apparence frêle, gracile, ressemblant à un Gecko humanoïde. C’est un ancien chasseur, qui a embarqué sur un bateau clandestinement, pour découvrir l’autre continent. Les relations entre les deux continents commencent à s’établir, fraîchement. Le propriétaire du bateau, un certain Lanmagus, n’était clairement pas en faveur de relations amicales, et a réalisé quelques pillages sur place. Il s’est fait surprendre sur la fin du voyage, et n’a du son salut qu’à la présence de Malégor, qui a su convaincre (et effrayer) les matelots.

Depuis, il vit en paria, se tenant si possible à l’écart des villes, et cachant son apparence sous des loques.

Il découvre ce nouveau continent, et ses pratiques si étranges (comme enterrer les morts avec des objets !).

  • Il trouve que Huit a une odeur étrange.
  • Eyrin ne semble pas apte à survivre seul.
  • Quant à Malégor, il a une dette envers lui.

Le Mage : Eyrin

Joué par Sylvain (Metastase)

La classe du Mage est une variante du Magicien, ne proposant pas de liste de sorts mais un focus de sortilèges, et une magie free-form.

Eyrin est un elfe. Ou une elfe. On ne sait pas. Les elfes sont rares en ce monde, vivant généralement seuls, ou en couple. Un couple vit généralement dans une zone isolée, souvent une tour, et n’a qu’un seul enfant. Celui-ci quitte le cocon une fois l’âge adulte atteint. La dernière fois que les elfes se sont regroupés, ils ont mis fin à la Guerre Divine.

Eyrin a pour focus les Étoiles, et est capable de Prédire la Destinée, Appeler à travers l’Espace et Écarter le Voile. Ce Focus lui donne également son apparence : yeux de mercure, chevelure bleu-nuit.

Eyrin est en quête de Chrisopée, un lieu légendaire regorgeant de savoir. Des visions se sont déjà déclenchées sur ce sujet.

Le faible nombre d’elfes rend leur présence toujours spéciale aux yeux des humains. Certains y voient un bon présage, d’autres un mauvais. Eyrin n’hésite pas à en jouer.

  • Eyrin a montré à Skeetss-Cha les arts obscurs.
  • Malégor craint ce qu’il ne comprend pas.
  • Huit connaît le secret de mes pouvoirs, sans en être conscient.

Vers le Cor Stellaire

La grande ville de la région se nomme Port-Mirage. Il s’agit d’un port commercial de grande envergure. Récemment, des gens de Meervold y sont arrivés, racontant que des créatures de flammes enlevaient certains habitants du village à la nuit tombée.
Meervold est au pied du Cor Stellaire, un volcan inactif recouvert de poussière noire comme la nuit, et parsemé de nombreuses stalagmites cristallines. Par nuit de pleine lune, ces stalagmites semblent représenter une constellation inconnue. Sur les hauteurs du Cor, on trouve le Plateau Oublié, une zone remplie de crevasses et considérée maudite. Des rumeurs mentionnent l’existence de catacombes sous ce plateau, ainsi que d’un vieux monastère détruit lors de la dernière éruption du volcan, pendant la Guerre Divine.

Pour Malégor, Meervold est un mauvais souvenir. Il éprouve même de la haine par rapport à ce lieu. Mais c’est sans doute Devintus et la Fatalité qui l’envoient vers ce lieu. De ce qu’il sait, le monastère était voué à un dieu impie, et des rites maléfiques y ont eu lieu. L’éruption du volcan a purifié le lieu. Malégor s’y rend pour rétablir l’équilibre.

Au cours de ses voyages, Huit a entendu que ceux qui s’aventurent dans les catacombes du Cor Stellaire en ressortent sous la forme de squelettes. Il connaît bien Meervold, pour y avoir une amie proche, Berta Solisdottir. Il l’a vue grandir, puis vieillir, sans que lui ne change.

Skeetss est intrigué par ces catacombes. Chez lui, on brûle les morts. L’existence même de catacombes et de tombes lui semble aberrante. Mais après tout, si les morts sont conservés avec leurs possessions, pourquoi ne pas les récupérer pour s’en servir.

Eyrin est lui intéressé par l’aspect du Cor Stellaire. Il a eu vent de l’existence d’un manuel décryptant son apparence, et qui serait conservé dans une bibliothèque au coeur du monastère. La présence d’un portail vers Cendrenfer l’intéresse aussi, car cela signifie un lien avec le focus du Dragon. Et la maîtrise et la connaissance de tous les focus est une clé vers Chrisopée.

Dans les catacombes

Tout commence dans les catacombes. Malégor est prisonnier d’un éboulement. Huit surveille les trois embranchements face à eux. Des bruits étranges se font entendre. Des squelettes enflammés attaquent ! Huit protège ses camarades et fait valoir son sens du combat. Skeetss-Cha se fait discret, et utilise son arc court. Ce qui n’est pas trop efficace. Eyrin fait appel à sa magie pour analyser l’endroit, et repère une zone fragile au plafond. Malégor, lui, fait s’effondrer quelques pierres de plus sur lui. D’autres squelettes approchent, et menacent de submerger les aventuriers.

Les morts-vivants attisent la haine de Malégor en leur encontre. Il fait appel à Devintus pour les repousser, et une lumière jaillit d’une pierre et affaiblit les assaillants. Ce faisant, le prêtre se libère et se relève. Les quatre compagnons se regroupent et foncent vers un des chemins, là où se situe la faiblesse dans le plafond. Un dernier squelette les attend, et Huit décide de l’attaquer de front et de le pourfendre violemment. Son attaque portée à la tête enflammée est si violente que celle-ci explose et repousse le chevalier. Le sol s’écroule sur le squelette. Le calme revient.

Malégor, au moment où il a fait appel à sa divinité, a ressenti un courant d’air froid. Comme s’il avait réveillé quelqu’un ou quelque chose. En progressant dans les catacombes, les personnages découvrent d’antiques runes. Un langage perdu, mais qui ressemble à certains symboles utilisés par le peuple de Skeetss-Cha. Huit reconnaît également certains éléments des lieux : il semblerait que ce monastère ait été dédié à Stellaris, sa créatrice …

Skeetss-Cha profite de la présence de quelques corps embaumés pour récupérer un peu de matériel. Ce faisant, il dégage de la poussière, et en aspire assez pour tomber malade. Eyrin lui tend une fiole. Celle-ci semble faire son effet, le reptilien reprenant des couleurs.

Après quelques heures de déambulation dans les catacombes désertes, les aventuriers tombent sur un cul-de-sac. Le chemin s’arrête sur un mur ornementé. Une guerrière en armure et bouclier, portant à la main une lance en forme d’éclair, est représentée dessus. Il s’agit de Sainte Sigrid. Une étrangeté dans le culte de Stellaris, qui était exclusivement masculin. Le mur n’en est pas un : il s’agit d’une porte pivotante !

Derrière se trouve une salle éclairée par un puits de lumière, dans laquelle se trouve un sarcophage, reprenant la forme de Sainte Sigrid. Une magie puissante en émane. Le bruit du métal contre la pierre résonne dans les couloirs. Et la tombe est un cul-de-sac. Les aventuriers se questionnent. Skeetss-Cha décide d’ouvrir le tombeau, contre l’avis de ses compagnons. Dedans se trouve le corps momifié d’une guerrière, porteuse d’un bouclier carré ouvragé, et d’une lance. Mais en ouvrant le sarcophage, le reptilien a été baigné de flammes magiques, blanches. Après quelques secondes d’intense douleur, il en est ressorti différent, plus calme et avec une résolution ferme dans le regard.

Mais, en attendant, le bruit du métal contre la pierre se rapproche …

Il s’agit du début du scénario des Serviteurs de la Reine des Cendres, avec le démarrage dans les Catacombes, et la découverte de la tombe de Sainte Sigrid. Au passage, adieu Hvitr, et bienvenue à Stellaris !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.